Source ID:; App Source:

Chercheur honoré en France

Nabil G. Seidah.... (Crédit photo : Amélie Philibert, Université de Montréal)

Agrandir

Nabil G. Seidah.

Crédit photo : Amélie Philibert, Université de Montréal

La Presse

Le 30 mai dernier, Nabil G. Seidah, chercheur à l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), est devenu le premier chercheur québécois et le deuxième au Canada à recevoir le prestigieux Grand Prix scientifique 2018 de la Fondation Lefoulon-Delalande-Institut de France.

Le directeur de l'unité de recherche en biochimie neuroendocrinienne de l'IRCM partage cet honneur, assorti d'un montant de 600 000 euros, avec les professeures Catherine Boileau de l'université Paris Diderot et Helen H. Hobbs de Southwestern University, au Texas.

Créé en 2002, le Grand Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande-Institut de France est décerné chaque année à des personnalités scientifiques ayant apporté une importante contribution importante en physiologie, biologie ou médecine cardio-vasculaires. Cette distinction est remise à Nabil G. Seidah et aux professeures Boileau et Hobbs en reconnaissance de leurs travaux de recherche ayant mené à l'identification et caractérisation de la protéine PCSK9, un régulateur majeur du métabolisme du cholestérol. De nos jours, les inhibiteurs de la PCSK9 sont utilisés comme médicaments pour contrôler le niveau de cholestérol.

Nabil G. Seidah est l'auteur de plus de 720 publications scientifiques et compte de nombreux honneurs à son actif. Il est notamment officier de l'Ordre national du Québec, membre de l'Ordre du Canada ainsi que de la Société royale du Canada et lauréat du Prix du Québec Wilder-Penfield 2011.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer