Source ID:; App Source:

Conservatrice honorée

Nathalie Bondil.... (Photo fournie par le MBAM)

Agrandir

Nathalie Bondil.

Photo fournie par le MBAM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le 28 juin dernier, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et sa directrice générale et conservatrice en chef, Nathalie Bondil, ont été honorés de quatre prix soulignant le travail accompli dans la promotion de la diversité et de l'inclusion.

Le prix Paul Gérin-Lajoie de l'organisme Ensemble pour la diversité et le prix Phénicia Société 2017 de la Chambre de commerce LGBT du Québec ont été remis à Nathalie Bondil. Le MBAM a reçu le prix Allié.e. de la Fondation Émergence et a été désigné « partenaire de l'année » par l'organisme Le Gris-Montréal. Ces reconnaissances soulignent les efforts déployés par le Musée et sa directrice afin de soutenir les nombreux programmes et initiatives favorisant l'inclusion et la diversité.Le MBAM et sa directrice générale et conservatrice en chef, Nathalie Bondil, remercient ces organismes pour leur reconnaissance et leur engagement. Ils adressent également leurs félicitations aux nombreux partenaires et aux équipes qui ont participé à la mise en oeuvre des divers projets visant à promouvoir la diversité et l'inclusion, notamment celle du Département d'éducation et de mieux-être (DEME) du Musée.

Nathalie Bondil affirme : « Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome, disait Albert Einstein. Dans ce XXIe siècle, quand les migrations s'annoncent plus importantes que jamais pour des raisons climatiques, économiques et politiques, et tandis que les préjugés, les rumeurs et les manipulations s'échafaudent en un clic par le clavardage médiatique incessant, préparer une société sereine pour demain est notre mission. Au MBAM, promouvoir la diversité de genre, d'orientation et de culture est prioritaire. Contrer nos préjugés et favoriser la découverte de l'autre sont des priorités que nous activons tous azimuts. Merci pour ces prix qui nous encouragent, car l'acceptation de la différence est un effort constant. »

Le 25 mai, le prix Phénicia Société 2017 a été remis à Nathalie Bondil par Pauline Marois pour sa vision humaniste et la contribution du MBAM au rayonnement de la communauté LGBTQ auprès des amateurs d'art avec l'exposition Focus : Perfection - Robert Mapplethorpe et l'ÉducExpo Être/Aimer - Be/Loved, où les visiteurs de tous âges étaient invités à réfléchir sur la différence et sur le besoin universel d'aimer et d'être aimé. Grâce aux conférences, aux colloques et aux programmes de sensibilisation proposés à l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, en partenariat avec le Groupe Banque TD, la clinique l'Actuel, l'Université Concordia, COCQ-SIDA et la Fondation Émergence, le Musée a favorisé des échanges, des débats et un climat d'acceptation, qui se sont transportés hors de ses murs.

Rappelons que, en 2012, le couturier Jean Paul Gaultier avait reçu le Grand Prix Phénicia. En 2011, le MBAM lui consacrait une exposition hommage, La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles. Cette exposition a conquis plus deux millions de visiteurs dans 12 villes à travers le monde (un record pour une exposition de mode). Au terme de cette tournée, le Musée présente, jusqu'au 9 octobre, Love is love : le mariage pour tous selon Jean Paul Gaultier, une installation inédite qui réunit 35 créations nuptiales de haute couture et de prêt-à-porter du couturier français.

Lancé en 2004, par la Chambre de commerce gaie du Québec, aujourd'hui la Chambre de commerce LGBT du Québec, le Gala Phénicia est l'événement phare de la communauté d'affaires LGBT. Chaque année, cette soirée de prestige met en lumière la réussite et l'implication d'entreprises et d'individus ayant contribué au rayonnement et au développement de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre tant sur le plan économique que social.

Le 13 juin, le prix Paul Gérin-Lajoie 2017 a été remis à Nathalie Bondil, soulignant les efforts qu'elle a déployés pour ouvrir les portes du MBAM à une grande diversité de publics exclus ou marginalisés, avec des projets éducatifs et des expositions qui abordaient des thèmes comme l'islamophobie, l'exclusion sociale, la diversité corporelle et l'intégration, ou les enjeux de la communauté LGBTQ.

Ensemble pour le respect de la diversité désirait souligner la vision humaniste de Nathalie Bondil qui a su ouvrir le Musée des beaux-arts de Montréal sur sa communauté. Le comité de sélection a particulièrement apprécié les nombreuses initiatives mises en place pour favoriser l'accessibilité, l'inclusion et l'intégration. Madame Bondil apporte au Musée des beaux-arts de Montréal une dimension humaine et elle y a développé une mission sociale et éducative inclusive.

Ensemble pour le respect de la diversité remet chaque année le prix Paul Gérin-Lajoie pour la diversité. Depuis 20 ans, l'organisme travaille sur le terrain, dans les écoles de toutes les régions du Québec et ailleurs au Canada, afin de contrer l'intimidation et la discrimination.

Le 15 mai, Nathalie Bondil a reçu le prix Allié.e, pour les efforts avérés et importants du MBAM au cours des dernières années afin de promouvoir les thématiques LGBTQ avec l'exposition Focus : Perfection - Robert Mapplethorpe, le court-métrage Tomber dans l'oeil et aussi pour la participation du Musée au défilé de la fierté au mois d'août 2016 en collaboration avec la fondation de Jasmin Roy. Le prix Allié.e. vise à reconnaître un organisme qui a contribué de manière importante à la lutte contre l'homophobie et la transphobie, de manière répétée et continue.

La Fondation Émergence oeuvre à la lutte contre l'homophobie et la transphobie, à la défense des droits et à l'inclusion des personnes LGBTQ dans la société, au moyen de différents programmes, dont la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai.

Le 9 juin, le MBAM a été désigné « partenaire de l'année » grâce à l'ÉducExpo Être/Aimer, présentée en marge de la grande exposition Focus : Perfection - Robert Mapplethorpe, où les oeuvres de la collection du Musée étaient associées à des témoignages des communautés LGBTQ et de leurs alliés. Les visiteurs de tous âges étaient alors invités à réfléchir sur la différence et sur le besoin universel d'aimer et d'être aimé.

Le GRIS-Montréal (Groupe de Recherche et d'Intervention Sociale) est un organisme à but non lucratif créé en 1994 dont la mission est de favoriser une meilleure connaissance des réalités homosexuelles et bisexuelles et de faciliter l'intégration des personnes gaies, lesbiennes et bisexuelles dans la société.

Nathalie Bondil a favorisé de nouvelles approches de l'art en mettant les expositions et la collection encyclopédique du MBAM au service de la communauté, et ce, dans le cadre de programmes favorisant l'accessibilité, l'inclusion et l'intégration. Socialement engagé et porteur d'une vision citoyenne et humaniste, le Musée développe des activités et des programmes qui s'appuient sur l'art comme agent de cohésion sociale, permettant aux personnes marginalisées de tous âges de profiter des bienfaits de l'art. Depuis 2015, plus de 300 000 personnes prennent part aux activités éducatives, culturelles et sociocommunautaires de l'Atelier international d'Éducation et d'Art-thérapie Michel de la Chenelière du Musée - un record de fréquentation parmi les musées canadiens et une augmentation de 207 % en trois ans.

Le MBAM accueille un million de visiteurs chaque année. Il est le musée le plus visité au Québec, l'un des plus fréquentés au Canada, et se classe 18e parmi les musées d'art en Amérique du Nord.

 




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer