La seconde édition virtuelle de Parle-moi d’amour Montréal, qui s'est déroulée du 9 au 23 septembre à l’Agora du Cœur des sciences de l’UQAM et via la plateforme macause.com a connu un immense succès.

La Presse

Grâce à la vente en ligne de 315 œuvres de participants aux ateliers des Impatients, d’artistes de renom et des dons de collections privées, en plus du soutien de fondations familiales et d'entreprises, l’événement a permis d'amasser plus de 300 000$. La vente d’œuvres d’art a totalisé à elle seule la somme record de 278 000 $. Mais ce n’est pas fini : la campagne de financement se poursuit jusqu’au 31 décembre.

« Depuis bientôt 30 ans, Les Impatients nous rappellent que, tel un baume pour l’âme, l’art fait du bien. Après une année et demie de pandémie où le monde entier a pleinement pris conscience de l’importance de la santé mentale, la mission de l’organisme est plus d’actualité que jamais. Je suis extrêmement fière de la réussite de cette 23e édition de notre exposition-encan, véritable carrefour où artistes, collectionneurs, Impatients et amateurs d’art se rassemblent pour soutenir cette noble cause qui nous est si chère. Du fond du cœur, un immense merci à tous nos partenaires, membres du comité d’honneur et amis des Impatients qui, grâce à leur générosité et leur précieuse contribution, ont permis à Parle-moi d’amour d’atteindre de nouveaux sommets cette année encore », a dit Manon Gauthier, présidente d’honneur de l’événement et directrice générale de la Fondation Jean Paul Riopelle.

Les sommes amassées assurent le maintien des activités des Impatients. Elles offrent aussi l’espoir de réduire les listes d’attente et de développer de nouveaux projets permettant à encore plus de personnes de profiter des bienfaits thérapeutiques de l’art. Pour répondre à la demande grandissante, quatre nouveaux ateliers ont déjà ouvert leurs portes dans différentes villes du Québec. Ces lieux accueillent une clientèle toujours plus vaste et variée. En presque 30 ans d’existence, l’organisme a su montrer que ses ateliers réduisent la fréquentation hospitalière et améliorent la santé de leurs participants.

« Depuis le début de la pandémie, on assiste à une recrudescence de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, autant chez les jeunes, la population en général, les gens d’affaires, que chez les personnes âgées. Le sujet de la santé mentale s’inscrit plus que jamais comme une priorité dans nos vies. Grâce à ceux et celles qui nous supportent, nous sommes fiers de pouvoir offrir des ateliers qui font une place privilégiée à la santé mentale et aux arts », rappelle Frédéric Palardy, le directeur général de l’organisme.

L’encan virtuel a permis de rejoindre les Québécois de partout à travers la province. Plus de 5200 personnes ont visité l'exposition, que ce soit en ligne ou en présence. C’est autant de personnes qui ont contribué à démystifier la santé mentale et à valoriser l’art des participants.

Dans le cadre d’un nouveau partenariat avec Artch, une table ronde intitulée « La création et la santé mentale » fut organisée devant public. Celle-ci regroupait les artistes Berirouche Feddal et Janna Yotte, Amélie Pellerin, artiste responsable d’ateliers, le participant Jonas Brass, le Dr Leon Tourian, président du CA des Impatients et la présidente fondatrice de l’organisme, Lorraine Palardy. L’événement animé par Sarah Kitsy Gineau-Delon, directrice générale de Artch, a donné lieu à des discussions sur les bienfaits de la création artistique sur la santé mentale.

Les Impatients remercient spécialement les 180 artistes professionnels et donateurs qui ont offert une œuvre et qui ont à cœur la cause des Impatients. Une série de vidéos mettant en vedette ces artistes, de même que plusieurs participants aux ateliers, peut être visionnée sur la page Vimeo des Impatients. Les Impatients remercient également les porte-paroles, James Hyndman et Matteo Esteves, les artistes parrain et marraine, Michel Goulet et Caroline Monnet, la présidente d’honneur, Manon Gauthier, et les membres du comité d’honneur.

Les Impatients remercient aussi leurs partenaires : Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Fondation Phila, Fiera Capital, Desjardins, Power Corporation, Loto-Québec, Encadrex, Alfred Dallaire Memoria, Québecor, TD, SNC-Lavalin, MFBB, Eska, Bières biologiques Boldwin, Pépinière Abbotsford, Gelrick, Quartier des Spectacles Montréal et Artch, de même que les fondations Audain, Jean-Paul Riopelle et Pierre Lassonde.

Les Impatients ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Ils offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations de leurs participants. Ils accueillent plus de 850 personnes par semaine dans leurs 21 lieux d’ateliers au Québec.