Depuis le mois de mai, des Québécois de tout âge et de tout horizon se sont mobilisés aux quatre coins de la province pour la 3e Marche du Grand défoulement, réinventée cette année en raison de la COVID-19 en « La marche de chez toi ».

La Presse

Ensemble, malgré ces temps difficiles, ils ont collecté plus de 260 000$ au profit de la Fondation québécoise du cancer. Les organisateurs de La marche ont invité les centaines de capitaines d’équipe, participants et donateurs à célébrer la vie, en restant connectés, mais physiquement éloignés, lors d’un spectacle virtuel, qui a eu lieu le 24 octobre.

La marche de chez toi, formule innovante, à la fois virtuelle et physique, a permis aux Québécois de témoigner de leur solidarité envers les personnes touchées par un cancer, en toute sécurité et dans le respect des consignes de la Santé publique. À travers tout le Québec, ils ont uni leurs forces, depuis le confort de leur foyer ou de leur quartier, en marchant de chez eux et ont collecté un montant record cette année.

« En ces temps incertains, ce vaste mouvement de solidarité est la preuve que l’humanisme québécois est plus fort que jamais […] Face à ce fléau dévastateur [le cancer], vous êtes là, telle une lueur d’espoir au bout du tunnel. Votre altruisme est une véritable source d’inspiration pour nous tous », s’est exclamé Marco Décelles, directeur général de la Fondation québécoise du cancer, en s’adressant aux participants de La marche de chez toi.

En 2020, 55 600 Québécois recevront un diagnostic de cancer. Tandis que le monde entier s’était mis en quarantaine, le cancer, lui, n’a pas pris de pause. Les marcheurs en sont bien conscients, et ont décidé de s’engager avec d’autant plus de détermination, lançant un message d’espoir à tous ceux qui sont touchés par un cancer, de loin ou de près. Ils ont relevé plusieurs défis en marchant 30 minutes, 60 minutes ou plus de 90 minutes par semaine. La mobilisation de cette vague bleue qui a déferlé sur le Québec ne représente pas moins de 345 700 minutes de marche, soit 5762 heures ou 240 jours.

« Avec la COVID-19, la solitude est exacerbée pour tous, mais encore plus pour les personnes atteintes d’un cancer et qui sont sous chimiothérapie », rappelle Nicole Moreau, bénéficiaire du service de jumelage téléphonique offert par la Fondation québécoise du cancer. Mme Moreau a reçu un diagnostic de cancer en plein confinement et tient à souligner l’importance d’être accompagnée par des professionnels expérimentés en oncologie : « Plus que jamais, les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches ont besoin des services d’hébergement ainsi que des programmes de bien-être physique et de soutien psychologique offerts par la Fondation. »

Des initiatives ont été prises de part et d’autre dans les six régions où avait lieu La marche. On retient notamment la contribution de 100 000$ offerte par Mallette, grand partenaire provincial de La marche de chez toi. « Prendre part à cette vague de solidarité au profit de la Fondation québécoise du cancer et de l’Association du cancer de l’Est du Québec, c’est une expérience inspirante et enrichissante. Nos employés se sont particulièrement surpassés, car ils savaient que leur implication aurait un véritable impact dans la qualité de vie des Québécois atteints d’un cancer », explique Mario Bédard, président de Mallette.

La Fondation québécoise du cancer remercie très chaleureusement tous les participants, donateurs, bénévoles et partenaires pour leur confiance et leur humanisme.

Depuis trois ans, plus de 750 000$ ont été amassés dans le cadre de La marche du Grand défoulement. Les fonds collectés permettent à des milliers de Québécois de vivre pleinement, malgré la maladie, que ce soit par l’entremise de nos Centres d’hébergement, de la Ligne Info-cancer, du jumelage téléphonique, de la massothérapie, de la kinésiologie ou encore de l’art-thérapie.

Depuis plus de 40 ans, la Fondation québécoise du cancer consacre les fonds recueillis à soutenir au quotidien les milliers de Québécois atteints d’un cancer et leurs proches. Elle offre ainsi des programmes de bien-être physique et du soutien psychologique à travers ses Centres régionaux de Montréal, Québec, Sherbrooke, Gatineau, Trois-Rivières et maintenant Lévis, en plus de détenir le plus grand réseau d’hébergement de la province. Elle propose aussi de l’aide adaptée aux jeunes de 15 à 39 ans touchés par un cancer via son Programme à Félix. Enfin, par ses Services Info-cancer, la Fondation offre écoute, réponses et réconfort, partout au Québec.