Le 6 août dernier, deux jours après les explosions de Beyrouth, l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA) a lancé une campagne de collecte de fonds pour le Liban. En date du 25 septembre, soit moins de deux mois après le début de la campagne, le total des dons amassés par le bureau canadien dépassait les 500 000 dollars — et toutes les attentes.

La Presse

« Le Liban joue un rôle particulier au Moyen-Orient », souligne Carl Hétu, directeur national de CNEWA Canada. « Comme l'a dit saint Jean-Paul II, “ le Liban est plus qu'un pays : c'est un message”. C'est vraiment inspirant de constater à quel point les Canadiens sont conscients de ce rôle particulier. Je ne remercierai jamais assez le peuple canadien pour sa solidarité et sa compassion. »

CNEWA est présente au Liban depuis 1926. Environ 95 % de tous les fonds récoltés iront aux Églises locales qui offrent des services essentiels de santé et d'urgence ainsi que de l’aide pastorale. L'explosion a porté un coup particulièrement dur aux communautés chrétiennes de Beyrouth, en particulier aux jeunes, qui se tournent de plus en plus vers l'émigration.

« L'affaiblissement de la communauté chrétienne serait une perte énorme pour le pays, pour le Moyen-Orient et, en fait, pour le monde, déclare le cardinal Bechara Boutros Rai, patriarche maronite. Les nombreuses Églises au Liban ont beaucoup investi dans l'éducation, la santé et d'autres services essentiels. S'il vous plaît, ne laissez pas le Liban tomber dans le désespoir. Aidez-nous à le reconstruire afin qu'il puisse jouer son rôle et accomplir sa propre mission. »

Le cardinal s'est adressé aux Canadiens et aux Américains, le 10 septembre dernier, dans le cadre d'une discussion en ligne organisée par CNEWA et l'Université Fordham. Il y a livré un exposé personnel sur la crise intitulé « La tragédie du Liban, les espoirs du Liban » (Lebanon’s Tragedy, Lebanon’s Hopes). Inspirée par le message du pape François à l'occasion de la 106e Journée mondiale des migrants et des réfugiés, CNEWA Canada remercie les Canadiens de leur soutien continu, tant par leurs prières que par leurs dons, pour aider les personnes vulnérables et marginalisées au Liban et ailleurs dans le monde.

« Pour grandir vraiment, nous devons grandir ensemble, en partageant ce que nous avons, comme ce garçon qui offrit à Jésus cinq pains d’orge et deux poissons… Et il y en eut assez pour cinq mille personnes », a rappelé le pape François dans son message pour la Journée mondiale des migrants et des réfugiés.

CNEWA accepte les dons au profit du Liban toute l'année.

Grâce à un bureau comptant 11 personnes à Beyrouth, CNEWA œuvre au service des Églises et de la population du Liban depuis près d'un siècle, apportant son aide à tous ceux qui souffrent et à tous les oubliés, particulièrement en période de crise économique et sociale.

Agence du Saint-Siège, CNEWA — l’Association catholique d’aide à l’Orient — travaille pour, par et avec les Églises catholiques orientales au Moyen-Orient, en l'Afrique du Nord-Est, en Inde et en Europe de l’Est. Mandatée par le pape Pie XI en 1926, CNEWA apporte un soutien pastoral et humanitaire aux Églises et aux peuples de l'Est. CNEWA Canada est enregistrée depuis 2003 comme organisme de charité auprès de l’Agence du revenu du Canada.