La Fondation Cité de la Santé a annoncé le 22 septembre dernier que le Défi vélo 300 km pour la Vie, rebaptisé Mon Défi 300... pour la Vie, a connu un grand succès. La somme nette de 95 000$ a été recueillie pour le Programme de cancérologie de Laval.

La Presse

Plutôt que de faire l'aller-retour entre Laval et Trois-Rivières, les participants ont réalisé un défi personnel ou en équipe, durant l'été 2020. Chacun était invité à relever son défi et à solliciter les membres de son entourage pour contribuer à la cause (sans minimum requis de collecte de fonds).

« Nous sommes vraiment impressionnés par la résilience et la créativité de nos 75 participants. Certains ont roulé, nagé ou couru. Un groupe de mordus a même réalisé le 325 km de vélo en une seule journée - entre Laval et Trois-Rivières! Au-delà de l'effort physique, les participants se sont aussi dépassés quant à la collecte de fonds, malgré la pandémie. Bravo à tous! » a dit André Malacket, directeur général de la Fondation.

La Fondation remercie tous les donateurs, les participants, ainsi que les partenaires: Guimond Construction, présentateur officiel du Défi depuis trois ans, l'Association des médecins omnipraticiens de Laval (AMOL), Physiothérapie Universelle et Bicycles Quilicot et. Elle remercie également l’engagement de son ambassadeur, Jean-Michel Anctil, qui a su relever le défi de son « triathlon » et recueillir plus de 1000$ pour la cause.

Le formulaire d'inscription 2021 sera en ligne dès le 1er octobre.

Depuis 2008, le défi vélo 300 km pour la Vie réunit 160 participants qui pédalent l’aller-retour entre Laval et Trois-Rivières, sur deux jours, pour recueillir des fonds pour le Programme de cancérologie de Laval. Les sommes amassées permettent d’acquérir des équipements médicaux, de financer la recherche et de bonifier les services aux patients atteints de cancer et traités à Laval.

La Fondation Cité de la Santé a pour mission de contribuer à l’amélioration des soins et des services du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval. Depuis 1980, elle permet l’acquisition d’équipement médical, améliore la qualité de vie des bénéficiaires, participe à la recherche et à l’enseignement, permet le développement de compétences et la formation du personnel soignant et permet l’amélioration des infrastructures.