Le 8 septembre dernier, la Fondation Institut de gériatrie de Montréal a lancé une nouvelle campagne de solidarité envers les aînés.

La Presse

Ce printemps, pour contrer l’isolement des aînés, la FIGM avait lancé une campagne d’urgence et amassé plus de 170 000$ grâce à la générosité des Québécois. Cette somme a permis, entre autres, aux résidents de l’IUGM d’avoir accès à des tablettes électroniques afin de maintenir le contact avec leur famille et d’embellir leur environnement, par le verdissement des terrasses et l’illumination des arbres entourant l’Institut.

Ce nouveau mouvement Solidaires des aînés croîtra pendant tout le mois de septembre, et au moins jusqu’au 1er octobre, Journée nationale des aînés. Le souhait de la FIGM est que ce mouvement de bienveillance se transforme en réelle valeur permanente.

Pour que ce mouvement se concrétise et prenne l’ampleur nécessaire, la Fondation convie la population à s’y engager à travers le site www.solidairesdesaines.com et à partager régulièrement cet engagement sur les plateformes sociales.

« Collectivement, nous pouvons faire beaucoup mieux pour prendre soin des aînés, pour leur offrir la place qui leur revient en tant que bâtisseurs de notre société. Les aînés méritent plus de dignité, de reconnaissance et d’amour. Nous sommes des millions de Québécois à le penser. Aujourd’hui, il nous faut passer de la parole aux actes », a dit Shirley Théroux, porte-parole, Fondation Institut de gériatrie de Montréal.

« À l’heure où les gouvernements et les institutions cherchent les moyens d’améliorer la qualité de vie des aînés, la FIGM invite la population à leur faire sentir qu’ils comptent vraiment. Le mieux vieillir est au cœur de la mission que s’est donnée la FIGM, mais seule, elle ne peut y arriver, compte tenu des besoins criants. C’est pourquoi nous souhaitons ardemment que ce mouvement prenne de l’ampleur et que les Québécois se l’approprient », a dit Francine Senécal, directrice générale, Fondation Institut de gériatrie de Montréal.

La campagne Solidaires des aînés invite les Québécois à s’engager dès maintenant en posant régulièrement un ou plusieurs gestes de bienveillance pour mieux prendre soin des aînés qui nous entourent. Passer régulièrement un coup de fil, s’offrir pour faire les courses, écouter un balado en duo et échanger par la suite ou livrer un repas à domicile sont tous des petits gestes, gratuits, qui peuvent briser l’isolement et faire une énorme différence dans la vie de nos aînés.

La FIGM joue un rôle important d’ambassadeur et de partenaire financier majeur de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM). L’IUGM, dont le centre de recherche est reconnu comme le plus grand de la francophonie spécialisé sur le vieillissement, est un acteur incontournable en matière de pratiques cliniques, de soins spécialisés, de promotion de la santé et de la recherche sur le vieillissement et la santé des aînés.