Le 1er juin 2020, Pomerleau, leader canadienne de la construction et pionnière en bâtiments durables et en énergies renouvelables, lançait son initiative « L'amour est un service essentiel » en soutien aux efforts contre la COVID-19.

La Presse

Dans la foulée, des dons philanthropiques ont été répartis à 14 organismes communautaires de partout au pays œuvrant dans trois grandes sphères d’activités liées à la crise sanitaire actuelle, soient : la santé, la recherche et l’alimentation. L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) se voit ainsi allouer une somme substantielle, versée au Fonds d’urgence de l’Institut, pour permettre à ses chercheurs de poursuivre leurs activités de recherche avec audace et unicité, malgré les contraintes posées par la pandémie.

Le 23 juin dernier, l’IRIC a souligné la générosité renouvelée de la société Pomerleau, qui a offert une contribution totalisant plus de 600 000$ à l’Institut depuis les 10 dernières années. A également été souligné le dévouement de Pierre Pomerleau, président et directeur général et de Francis Pomerleau, chef exécutif – talent, culture et leadership, qui ont aussi apporté une contribution personnelle.

« La société Pomerleau a non seulement construit l’IRIC, mais elle l’a aussi en quelque sorte adopté. Dès les premières rencontres entre Pierre Pomerleau et les chercheurs de l’IRIC, nous avons pu constater une communauté de pensée et un partage de valeurs autour de l’innovation, de l’esprit entrepreneurial et de l’importance d’avoir un impact. Il a donc voulu rapidement nous aider à changer le paysage de la recherche sur le cancer. Dix ans plus tard, je ne peux que le remercier de tout cœur pour son soutien indéfectible », mentionne Michel Bouvier, directeur général de l’IRIC.

Pierre Pomerleau découvre l’IRIC dans un contexte d’affaires au début des années 2000. Détenant alors le contrat de construire le pavillon Marcelle-Coutu qui devait habiter les activités de recherche de l’IRIC, monsieur Pomerleau démontre instantanément un grand enthousiasme auprès de la mission de l’Institut, qu’il juge indispensable pour aider les gens atteints de cancer. Dès le tout début, Pomerleau se démarque comme organisme donateur, à de nombreux égards. M. Pomerleau est persuadé que c’est en sortant des sentiers battus qu’on arrive à des résultats différents. Son intérêt marqué à soutenir des projets stratégiques au potentiel important en est la preuve. Ces projets uniques à l’IRIC, dits haut risque – haut impact, trouvent en effet difficilement du financement auprès des organismes subventionnaires traditionnels. Toutefois, Pierre Pomerleau voit au-delà du risque et veut donner une chance à ces projets novateurs qui pourraient bel et bien avoir un impact significatif sur la découverte de médicaments.

De fil en aiguille, le soutien de Pomerleau et de donateurs sensibles à ce type de projets a un effet levier majeur pour l’Institut. Graduellement, des compagnies sont générées, des subventions sont accordées aux chercheurs, des brevets voient le jour et des traitements prometteurs sont développés. En 2018, un hommage a d’ailleurs été rendu à Pierre Pomerleau dans le cadre de la 5e édition de l’événement-bénéfice Audace, afin d’illustrer son engagement exceptionnel et de mettre en lumière cette volonté de redonner à la société québécoise.

« L’IRIC et son équipe m’ont marqué dès lors où je les ai rencontrés. Ils incarnaient toutes les valeurs entrepreneuriales de notre société : le goût de l’innovation, l’importance de la collaboration, l’engagement professionnel, le désir de faire une réelle différence. C’est un honneur pour moi de contribuer à l’avancement de la recherche en cancérologie, et dans ce contexte particulier, en ce qui a trait à la COVID-19, le tout, aux côtés de gens passionnés », affirme Pierre Pomerleau, président et directeur général de Pomerleau.

L’IRIC remercie Pierre Pomerleau, Francis Pomerleau et Jean-Philippe Towner (vice-président exécutif – chef de la direction financière et membre dévoué du Cabinet de financement Audace de l’IRIC), de son aide.