Le premier encan virtuel au profit des Impatients, Printemps Impatients, qui se terminait le 29 mai dernier, fut un grand succès. Celui-ci a permis d’amasser la somme de 36 355$.

La Presse

La vente des 75 œuvres sélectionnées parmi les dons de collectionneurs reçus au fil des ans permettra à l’organisme de continuer à soutenir ses 850 participants à ses ateliers destinés à des personnes ayant des problèmes de santé mentale. Depuis la mise en place des mesures sanitaires, toute l’équipe de l’organisme a conservé son poste et les artistes responsables des ateliers ont gardé le lien avec leurs participants afin de s’assurer que l’art continue d’être au service de la santé mentale et d’encourager un sentiment de communauté.

Parmi les faits saillants de l’encan silencieux, on souligne la vente d’une lithographie de Clémence DesRochers, marraine de l’organisme entre 1995 et 2019, et d’un casque de hockey des Canadiens peint par l’artiste street art Jason Bodkin.

PHOTO FOURNIE PAR LES IMPATIENTS

Casque de hockey par Jason Botkin

Printemps Impatients est un nouvel événement-bénéfice créé pour répondre à la situation exceptionnelle à laquelle le Québec doit faire face et à ses lourdes conséquences économiques pour les organismes. En attendant de pouvoir tenir leurs événements-bénéfices annuels Parle-moi d’amour, Les Impatients ont choisi cette nouvelle formule. C’était la 1re fois qu’ils tenaient un événement virtuel, mais surtout, la 1re fois qu’ils faisaient un encan consacré aux dons de collectionneurs.

Fondés en 1992, Les Impatients ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Ils offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations produites dans leurs ateliers. Les Impatients accueillent plus de 850 personnes par semaine dans leurs 17 lieux d’ateliers au Québec.