Les conséquences la pandémie de COVID-19 se répercutent sur l’ensemble de la population, et les étudiantes et étudiants n’y font pas exception. Désormais sans revenus, plusieurs ont vu leur budget fondre rapidement.

La Presse

Afin de soutenir sa communauté étudiante en situation de précarité financière, l’Université de Sherbrooke a lancé un Fonds d’aide d’urgence.

Un premier montant de 500 000$ a été versé au Fonds par l’Université, dont 250 000 $ en provenance du Fonds d’appui à l’engagement étudiant (FAEE). La communauté universitaire ainsi que plusieurs partenaires se sont ensuite mobilisés pour aider la relève. Grâce à ce véritable élan de générosité, la somme de 1 M$ a été amassée jusqu’à maintenant, sur des besoins d’urgence estimés à 1,5 M$.

De nombreuses demandes d’aide ont déjà été reçues, comme celle de Guillaume, étudiant en 2e année de baccalauréat. « Lorsqu’on est aux études, c’est déjà difficile de trouver l’argent pour payer les dépenses de base : l’épicerie, le loyer, les vêtements, les livres, les frais scolaires, mentionne Guillaume. Cette pandémie vient donc frapper de plein fouet mes finances déjà limitées. J’ai eu recours à l’aide d’urgence, et ça m’a réellement aidé à atténuer mon stress en cette fin de session. » Guillaume n’est pas le seul touché; on estime que près de 2000 étudiants auront besoin de cette aide financière d’urgence. Plusieurs vivent une grande détresse, ce qui peut compromettre la poursuite de leurs études.

« Je tiens à remercier chaque personne qui a déjà répondu à l’appel en se joignant à ce grand mouvement collectif! C'est en s'unissant qu'on peut réellement aider notre communauté étudiante et pour y arriver, chaque don compte. Je tiens également à exprimer toute ma reconnaissance aux partenaires de l’Université qui se sont engagés dans la campagne : La Personnelle, Sherweb, la Fondation Marcelle et Jean Coutu et plusieurs autres... Des associations et syndicats se sont également unis derrière les étudiants et étudiantes en faisant un don, et d’autres sont en voie de le faire. Je tiens à souligner leur apport indispensable! », mentionne Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats.

Chacun des 620 donateurs au Fonds d’urgence a démontré par son geste à quel point la poursuite des études et la réussite scolaire font partie intégrante de leurs valeurs. Au fil de la campagne de sociofinancement, des messages de solidarité ont été reçus de leur part. Les invitations aux étudiants à ne pas lâcher, à garder courage et à passer par-dessus cette période difficile se sont multipliés.

Jusqu’à maintenant, plus de 1500 étudiants ont déposé une demande d’aide financière. Le montant reçu les aidera à combler leurs besoins de base en cette situation de crise. Pour offrir du soutien, il faut se rendre au site de sociofinancement du Fonds d’aide d’urgence. Grâce à l’appui de La Fondation, l’Université de Sherbrooke double tous les dons reçus.