L'équipementier en télécoms américain Motorola, qui accumule les pertes, va céder à son rival Visto une filiale spécialisée dans les technologies permettant de consulter des courriels sur téléphone, a annoncé Visto, sans indiquer le montant de la transaction.

Mis à jour le 27 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Suite à l'acquisition de la société Good Technology, qui devrait être finalisée d'ici à la fin du mois, «Visto va désormais apporter à ses clients dans plus de 100 pays une expérience mobile ouverte, solide et sécurisée», s'est félicité le directeur général de Visto, Brian Bogosian, cité dans un communiqué.Visto est un spécialiste de la technologie «push», qui permet non seulement d'accéder à la messagerie électronique sur téléphone portable, mais également d'être alerté en temps réel à la réception de chaque courriel.

Cette société californienne créée en 1996 compte des clients en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, et compte développer sa liste de clients avec celle de Good Technology, qui offre sensiblement les mêmes services à une clientèle essentiellement professionnelle.

«Nous pensons que cette transaction est dans le meilleur intérêt de nos clients, de nos employés et de nos actionnaires», a souligné pour sa part un responsable de Motorola, Gene Delaney.

Cette cession s'inscrit dans un contexte où Motorola, qui a annoncé au début du mois des pertes annuelles de 4,16 milliards de dollars, est à la recherche d'argent frais.

Selon le Wall Street Journal, l'équipementier s'était offert Good Technology début 2007, en plein succès de son téléphone portable RazR, mais n'avait pas bien su le commercialiser en s'adressant à une clientèle très «col bleu».

Visto de son côté consolide avec cette acquisition sa position de leader de la technologie «push», permettant de rivaliser avec le pionnier Research in Motion, fabricant du Blackberry.

L'action Motorola a gagné 6,34% durant la séance de mardi à la Bourse de New York, à 3,86 dollars.