Les principaux fabricants de téléphones mobiles ont annoncé mardi, au cours de leur Congrès mondial à Barcelone, qu'ils allaient mettre au point un chargeur quasi-universel d'ici à 2012, une bonne nouvelle pour l'environnement mais aussi pour les clients.

Mis à jour le 18 févr. 2009
Adam Plowright AGENCE FRANCE-PRESSE

Plus pratique et permettant de mettre au fin à un énorme gâchis nocif pour l'environnement, ce projet - un chargeur équipé d'une mini prise USB - est porté par dix-sept opérateurs et fabricants de mobiles, et non des moindres, comme Nokia, Samsung, Motorola ou encore Vodafone. «Le groupe s'est fixé un objectif ambitieux: que d'ici à 2012 un chargeur universel soit largement disponible sur le marché à travers le monde», a indiqué dans un communiqué l'association des opérateurs mobiles GSM, qui pilote l'initiative.

Actuellement, chaque fabricant de téléphone utilise son propre modèle de chargeur, et souvent celui-ci change d'un mobile à l'autre chez le même fabricant, ce qui est coûteux pour les utilisateurs en cas de perte ou de panne et leur complique la vie au quotidien, alors qu'ils accumulent chez eux les chargeurs qu'ils n'utilisent plus.

«J'ai des dizaines de chargeurs dans mon placard», a d'ailleurs reconnu mardi le directeur de l'association GSM Rob Conway, qui a souligné que l'accord entre toutes les parties n'avait été obtenu «que vendredi soir». «Nos placards ne seront plus si remplis», s'est-il félicité.

Les équipementiers mobiles étaient, depuis plusieurs années déjà, dans le collimateur de la Commission européenne, qui avait menacé de légiférer si les industriels ne trouvaient pas de solution par eux-mêmes.

«Nous ne sommes pas officiellement informés. Mais si l'industrie le confirme, nous accueillons favorablement» cette initiative, a réagi, à Bruxelles, un porte-parole du commissaire européen à l'Industrie Günter Verheugen.

Ce dernier avait fait savoir, vendredi dans un entretien à la radio Deutsche Welle, que sa «patience était à bout» au sujet de la standardisation des chargeurs, alors que plusieurs dizaines de modèles différents existent en Europe.

Pour l'association GSM, ce nouveau chargeur aura un impact positif sur l'environnement car il sera conçu pour réduire la consommation d'énergie de 50% et surtout parce qu'il évitera le gâchis des chargeurs devenus obsolètes.

«Un chargeur universel rendra aussi la vie plus facile au consommateur, qui pourra utiliser le même chargeur tout en changeant de téléphone et recharger son mobile depuis un autre chargeur», indique le communiqué de l'association GSM.

Les plus importants constructeurs de téléphones participent à cette initiative: Nokia, Motorola, LG, Sony Ericsson, Samsung ainsi que le concepteur américain de composants pour téléphones Qualcomm.

Des opérateurs sont également associés aux projets: Orange (France Télécom), 3 Group, AT&T, KTF, Mobilkom Autriche, Telecom Italia, Telefonica, Telenor, Telstra, T-Mobile (Deutsche Telekom) et Vodafone.

Selon Mitti Storckovius, directeur de l'environnement pour les mobiles Nokia, l'opérateur finlandais a déjà intégré dans ses chargeurs des fonctionnalités permettant de réduire la consommation d'énergie, notamment un message qui invite l'utilisateur à débrancher son téléphone quand il est rechargé.

«En soutenant cette initiative industrielle (...) nous pouvons contribuer davantage à améliorer l'impact environnemental de notre secteur», a-t-il estimé dans un communiqué.