Les sites de réseautage social comme Facebook seraient en partie responsables de plusieurs divorces, notamment parce qu'ils encourageraient les gens à commettre des adultères.

Mis à jour le 24 déc. 2009
TECHNAUTE.CA

Selon des avocats consultés par le Telegraph de Londres, plusieurs personnes entament des procédures de divorce après avoir découvert sur Facebook que leur partenaire les trompe.

Un bureau d'avocat affirme même qu'une demande de divorce sur cinq cite Facebook.

À lire sur le site du Telegraph.