Le copain d'une victime de viol a lancé une page Facebook pour tenter de retrouver son assaillant. Selon The Telegraph, il s'agirait de la toute première page du populaire site de réseautage social, qui servirait à capturer des criminels.

Florence Turpault-Desroches TECHNAUTE.CA

Le nom du groupe est «I Find the Sale rapist» et regroupe des images du suspect diffusées par le réseau CCTV, de même qu'une description de l'attaque, qui a eu lieu à Manchester au mois d'août dernier.

Le numéro de téléphone de la police est indiqué au bas de la description, afin de permettre à quiconque qui reconnaîtrait le criminel de le dénoncer. Le jeune fondateur du groupe a indiqué avoir décidé de faire appel aux utilisateurs de Facebook après qu'un appel à tous, lancé par la police de Manchester, n'ait rien donné.

«Nous souhaitons seulement que le violeur soit arrêté et j'ai pensé qu'un groupe lancé sur Facebook, et vu par des milliers de personnes, ferait augmenter nos chances de réussite.», a affirmé l'homme en entrevue au Sunday Mirror.

La police a demandé à l'homme qu'il ferme son groupe, par peur qu'il ne compromette la tenue d'enquêtes judiciaires, mais l'homme a refusé. Le groupe a déjà 5392 membres.