La Confédération brésilienne de volley-ball (CBV) a annoncé jeudi le lancement d'un ballon muni d'une puce électronique permettant de déterminer s'il est sorti ou non des limites du terrain.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Brésil, nation phare du volley-ball (or aux JO-2008 chez les dames, argent chez les messieurs), sera le premier à tester ce «ballon intelligent» lors de la saison 2009/2010 de la Superliga, le championnat national.

La puce sera reliée à un système vidéo permettant à l'arbitre de voir si la balle est faute ou non, au moyen d'un ordinateur de poche. «Mais cela prend beaucoup de temps», a déclaré le président de la CBV Ary Graça qui milite plutôt pour «un signal lumineux» (autour du terrain) pour déterminer si une balle est sortie.

La CBV avait déjà testé un «ballon intelligent» en 2006 avant d'y renoncer en raison de son manque de fiabilité.