Google est accusé de s'emparer des pages Web qui contiennent un code d'erreur 404 pour rediriger les internautes vers son propre site.

Marie-Eve Morasse TECHNAUTE.CA

Google est accusé de s'emparer des pages Web qui contiennent un code d'erreur 404 pour rediriger les internautes vers son propre site.

La critique a surgi sur le Web au cours des derniers jours, après que des internautes aient découvert que la plus récente version de la barre d'outils de Google dirige les utilisateurs vers une page du moteur de recherche quand une erreur 404 survient.

Les erreurs 404 indiquent en temps normal qu'une page Web n'existe pas. Un message s'affiche alors pour aviser l'internaute que la page qu'il cherche est inexistante.

Mais voilà que la barre d'outils de Google contourne les erreurs 404 quand elle en trouve pour les remplacer par des suggestions de recherche de son cru.

Ainsi, un internaute qui a mal écrit une adresse Internet se retrouvera sur une page de Google, qui lui fera des suggestions de type «vouliez-vous dire..?».

Google affirme que cette fonctionnalité de sa barre d'outils est facile à désactiver.

«Si vous cliquez sur le lien "pourquoi est-ce que je vois cette page", vous aurez une page Web avec plus d'informations, incluant la manière de désactiver cet outil», écrit sur son blogue Matt Cutts, un expert en optimisation des moteurs de recherche chez Google.

Cette barre d'outils est disponible en version bêta pour le fureteur Internet Explorer.

Avec The Register