Pour ceux que le fait de travailler à partir d'un navigateur Web n'agace pas, Google a bricolé une solution en ligne.

Alain McKenna LA PRESSE

Pour ceux que le fait de travailler à partir d'un navigateur Web n'agace pas, Google a bricolé une solution en ligne.

Le bon: La force des outils Google est qu'on peut facilement les partager et les modifier de partout dans le monde.

Le mauvais: La suite d'applications Web de Google en est encore à une version Beta incomplète.

Le détail: Pour ceux que le fait de travailler à partir d'un navigateur Web n'agace pas, Google a bricolé une solution en ligne tout à fait gratuite qui comprend un tableur, un traitement de texte, un agenda personnel et une plate-forme de partage de documents. On a surnommé l'ensemble les Google Apps, un nom qui va peut-être changer quand le nouveau rival autoproclamé de Microsoft va dévoiler la version finale de sa suite bureautique.

Pour le moment, on en est encore à la version Beta, mais à en juger par la simplicité d'utilisation du Tableur et de "Document", le traitement de texte, on a hâte de voir ça quand ce sera pleinement fonctionnel. Dans les deux cas, on peut importer et exporter des documents créés dans des applications rivales (dont les fichiers Word et Excel, bien entendu), qu'on modifie à volonté et qu'on peut ensuite sauvegarder sur le bureau de son ordinateur personnel ou dans le dossier virtuel que possède toute personne enregistrée auprès de Google (ce qui donne droit, en prime, à une adresse Gmail).

On peut ensuite partager les documents contenus dans ce dossier en invitant d'autres membres à accéder aux fichiers désirés. Pratique pour créer une chaîne de travail efficace et mobile, ou pour avoir une base de données accessible de n'importe quel point d'accès Web.

Google Apps

Prix: Gratuit

docs.google.com