Une station de radio de Sacramento en Californie a licencié 10 employés dont les trois animateurs de sa tranche matinale après la mort d'une auditrice dans un concours d'absorption d'eau.

Publié le 17 janv. 2007
ASSOCIATED PRESS

Une station de radio de Sacramento en Californie a licencié 10 employés dont les trois animateurs de sa tranche matinale après la mort d'une auditrice dans un concours d'absorption d'eau.

Les trois hôtes de «Morning Rave» (Délire matinal) de la station KDND-FM ont été congédiés mardi, au lendemain de l'annonce par la station de la suppression de l'émission et de l'ouverture d'une enquête sur la mort de Jennifer Lea Strange.

Strange, 28 ans, était l'un des 18 participants venus tenter de gagner une console Wii de Nintendo. Ces concurrents devaient ingérer autant d'eau que possible et tenir le plus longtemps possible sans aller se soulager aux toilettes.

Ce concours avait été bêtement baptisé «Hold Your Wee for a Wii», littéralement «retiens ton pipi pour une console Wii».

Durant l'épreuve, les participants avaient deux minutes pour boire une bouteille de 22 centilitres d'eau avant d'en boire une seconde après une pause de dix minutes. Et ainsi de suite.

Selon des témoins, Strange pourrait bien avoir avalé près de 7,5 litres d'eau. Et l'un des concurrents a déclaré qu'elle semblait malade.

À l'issue du concours, Strange a appelé son travail pour dire qu'elle était malade et qu'elle ne viendrait pas. Elle a été retrouvée morte à son domicile cinq heures plus tard.

Une autopsie préliminaire réalisée par le service médico-légal de la ville a permis de déterminer qu'elle était morte par intoxication par l'eau.

Boire une quantité importante d'eau peut entraîner un déséquilibre rapide des fonctions vitales en provoquant notamment un gonflement cérébral qui peut à son tour conduire au coma ou même la mort.

Strange avait montré aux autres concurrents les photos de ses garçons et de sa fille pour lesquels elle participait à ce concours dans l'espoir de leur gagner la console Nintendo Wii d'une valeur de 250 dollars.

À lire aussi:

Morte pour une Wii