Chaque année, Apple et Google annoncent des innovations apportant de nouvelles fonctionnalités à nos téléphones : modifications esthétiques de l’écran d’accueil ; protections renforcées de la vie privée ; outils de messagerie. Cette fois, les changements seront plus radicaux, car il s’agit de réinventer le téléphone intelligent grâce à l’intelligence artificielle.

Lors de sa conférence annuelle, lundi, Apple a présenté une série d’améliorations qui seront apportées cet automne à iOS 18, le système d’exploitation de l’iPhone. Il y aura une version remaniée de son assistant vocal, Siri, plus facile à utiliser, et un système d’IA pouvant générer des images, résumer des articles en ligne et répondre à des textos et courriels.

L’annonce d’Apple suit celle de Google en mai, qui mettra dans Android un système d’IA qui résume les transcriptions audio, flaire si un appel téléphonique semble une escroquerie et aide les étudiants à faire leurs devoirs.

La technologie de l’IA arrive à peine, on ne sait pas si elle plaira au grand public. Le changement qui aura l’effet le plus immédiat concerne les textos en bulle verte (envoyés à des téléphones Android). Le nouveau logiciel iOS adoptera une norme de messagerie permettant des échanges de meilleure qualité entre les deux plateformes rivales, ce qui résoudra un problème vieux d’au moins 10 ans.

Les mises à jour gratuites iOS et Android sont prévues cet automne. Voici un aperçu.

Une greffe de cerveau pour Siri

Apple affirme avoir complètement remanié Siri, son assistant virtuel vieux de 13 ans.

L’assistant sera bientôt alimenté par Apple Intelligence, le « grand modèle de langage » de la firme à la pomme, qui conjugue probabilités et algorithmes complexes pour deviner l’ordre des mots, un peu comme l’autocomplétion de votre téléphone. C’est une technologie comparable à celles de ChatGPT d’OpenAI et de Gemini de Google. Apple affirme que son système est plus confidentiel que les autres car les données des utilisateurs resteront sur leur iPhone.

Le nouveau Siri pourra appréhender le contexte d’une conversation et permettra aux utilisateurs de lui parler plus naturellement. Ainsi, on pourra dire : « Quel temps il fait à Santa Cruz ? Oh, attends, je voulais dire San Francisco », suivi de « Programme une réunion autour d’un café demain à 9 heures ».

Il pourra aussi gérer des tâches plus complexes, comme rechercher votre permis de conduire dans votre album photo et en extraire le numéro pour le coller dans un formulaire, promet Apple.

Avec Apple Intelligence, les utilisateurs d’iPhone pourront aussi générer automatiquement des images dans les messages. Ainsi, à l’anniversaire d’un ami, l’IA pourrait trouver sa photo dans votre album photo, puis générer son avatar avec des ballons.

Il y aura aussi de l’IA dans les applications d’écriture Mail et Notes. On pourra surligner un texte pour le réviser ou le réécrire dans un style différent. Dans le navigateur web Safari, on pourra aussi surligner des articles pour en générer de courts résumés.

Apple a conclu un partenariat avec OpenAI afin que Siri puisse utiliser ChatGPT pour des tâches comme créer une liste d’idées de recettes.

Les fonctions d’IA ne seront disponibles que sur les iPhone les plus récents et les plus rapides, y compris l’iPhone 15 Pro.

Google révise Android avec Gemini

Seuls les téléphones Pixel de Google donnent accès aux dernières fonctionnalités d’IA de Google ; les autres appareils Android doivent être inclus plus tard cette année.

Depuis un an, Google permet à des utilisateurs de tester Gemini, son nouvel assistant d’IA, qui nécessite le téléchargement d’une application. (Par défaut, les téléphones Android ont toujours Google Assistant, l’assistant virtuel similaire à Alexa d’Amazon et à l’ancienne version de Siri). Comme ChatGPT, Gemini génère des réponses aux questions.

Une nouvelle version de Gemini, appelée Nano, traite les tâches d’IA directement sur les téléphones Pixel sans passer par les serveurs de Google, pour des raisons de confidentialité.

On peut utiliser l’IA pour détecter les arnaques téléphoniques. Ainsi, si un fraudeur fait des demandes comme votre mot de passe bancaire, une alerte est envoyée sur votre téléphone.

La fonctionnalité « Circle to Search » permet d’encercler une image pour demander des informations à Google. Elle a été étendue pour permettre aux étudiants d’encercler un problème de mathématiques ou de physique afin d’obtenir de l’aide. L’IA de Google génère des étapes pour résoudre le problème.

Gemini Nano peut aussi générer la transcription d’un enregistrement audio et le résumer par écrit, ce qui pourrait être utile à la fin des réunions. Un autre outil, « Magic Compose », dans l’application Messages peut réécrire rapidement un texto dans un style différent.

Améliorations apportées aux textos

Le vieux problème des bulles vertes et bleues sera bientôt chose du passé. Un texte entre deux iPhone apparaît en bleu et permet d’ajouter des émojis et des animations. Mais entre un iPhone et un Android, la bulle est verte, de nombreuses fonctionnalités sont désactivées et la qualité des photos et des vidéos se détériore.

Dans iOS 18, l’application de messagerie roulera sur la norme Rich Communication Services, déjà intégrée par Google et d’autres depuis plusieurs années. Les textos envoyés entre iPhone et Android resteront verts, mais les images et les vidéos seront de meilleure qualité.

Cela fera une différence. De nombreux utilisateurs d’iPhone et d’Android n’étaient pas enclins à s’envoyer des messages en raison du fait que la qualité de l’image était médiocre. Le ministère de la Justice américain, qui a récemment accusé Apple d’imposer des restrictions à ses téléphones pour conserver un monopole, a considéré l’incompatibilité de la messagerie comme un tactique visant à encourager l’achat d’iPhone.

Cet article a été publié dans le New York Times.

Lisez cet article dans sa version originale (en anglais ; abonnement requis)