En attendant la sortie du prochain opus, Ragnarök, prévu cette année, les dizaines de millions d’amateurs de God of War sorti en 2018 pour la PS4 peuvent profiter depuis la mi-janvier de la version PC.

Publié le 23 janvier
Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

God of War

Il s’agit d’une des rares occasions où Sony laisse une exclusivité sortir de son giron. Nous avons ainsi pu redécouvrir ce chef-d’œuvre avec une qualité inégalée, grâce à une carte NVIDIA RTX 2070 qui donne accès à 60 fps et une résolution de 1440p. L’amélioration la plus spectaculaire, dans notre cas, a été de pouvoir diffuser le jeu sur un écran ultralarge en format 21:9. Avec une carte NVIDIA RTX 3080, on peut même pousser la machine jusqu’à 4K/60 fps. Enivrant.

Lisez le billet de blogue de PlayStation

Musique

Musique et pandémie font décidément bon ménage. Les services de diffusion musicale en direct comptent dorénavant près d’un demi-milliard d’abonnés, 524 millions pour être plus précis, selon le plus récent rapport de la firme MIDiA pour le deuxième trimestre de 2021. C’est une hausse de 26,4 %, ou 110 millions d’abonnés, par rapport à la même période l’an dernier. Le vétéran Spotify continue de mener le bal avec 31 %, mais « l’érosion de ses parts de marché est régulière et persistante », note le rapport. Spotify compte encore près du double des abonnés du service de diffusion en continu en deuxième position, Apple Music, avec 15 %. Mais Amazon Music et Tencent Music, tous les deux à 13 %, lui soufflent dans le cou.

Consultez le rapport de MIDiA (en anglais)

Fausses critiques

SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

L’algorithme de Fakespot va recalculer la note globale d’un produit après avoir éliminé les critiques trompeuses, comme La Presse l’a testé avec ces écouteurs Haylou offerts sur Amazon.

La controverse autour d’AmpMe, accusée d’avoir acheté des milliers de critiques favorables, rappelle que ce phénomène est en explosion sur le web. Certaines entreprises vont acheter de fausses bonnes notes et vont exercer des pressions indues sur les clients, en offrant un remboursement en échange d’une note parfaite, par exemple. Il existe pourtant de nombreux outils dont la tâche est d’identifier ces critiques peu fiables. Un des plus connus est Fakespot, dont l’algorithme va recalculer la note globale d’un produit après avoir éliminé les critiques manifestement achetées. ReviewMeta permet en outre des réglages pour donner plus de poids à certains critères. Un avertissement : aucun de ces outils n’est infaillible et leurs conclusions ne sont pas toujours les mêmes.

Téléchargez Fakespot (en anglais)
Téléchargez ReviewMeta (en anglais)