On peut le trouver inquiétant ou follement amusant, mais une chose est certaine : l’Echo Show 10, un assistant vocal dont l’écran vous suit en tournant sur sa base, est tout un gadget. Bon, ses capacités de téléconférence sont limitées et ses mouvements sont parfois malhabiles, mais Amazon livre ici le meilleur écran intelligent sur le marché.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Pour la troisième génération de son Echo Show, ce haut-parleur intelligent auquel on a greffé une tablette tactile de 10,1 pouces, Amazon a décidé de frapper fort. L’écran tourne silencieusement sur 360 degrés pour que vous l’ayez toujours devant les yeux, où que vous soyez dans la pièce. Selon les paramètres choisis, il peut vous suivre en tout temps, seulement quand vous l’interpellez ou jamais.

On a l’impression d’avoir un cousin de R2-D2 en permanence dans la pièce. Terrifiant ? Oui, un peu. Mais les informations visuelles qui lui permettent de vous suivre restent dans l’appareil et ne sont pas envoyées sur un serveur externe, assure Amazon. Et si vous êtes sceptique, un cache en plastique se déploie devant la caméra avec un petit bouton sur le haut.

Alors, qu’est-ce ça donne, un écran qui bouge ? Ce n’est pas d’une utilité renversante, mais c’est bien pensé. Vous avez en permanence devant vous l’heure et la température extérieure, et toutes les informations qui défilent en rafale sur cet Echo Show. On y retrouve notamment la météo des prochains jours, des conseils d’utilisation de l’assistant vocal Alexa, les prochains rendez-vous à l’agenda, les pochettes des albums que vous écoutez sur Spotify, Apple Music ou Amazon Music, ainsi que notre option préférée, « Ce jour-là », qui vous montre vos photos prises le même jour dans les années précédentes.

Pour le stockage des photos, on a accès gratuitement à 5 Go sur les serveurs d’Amazon. Les abonnés Prime ont un espace illimité. Quant aux vidéos personnelles, on ne peut les faire jouer sur l’Echo Show.

Note très positive : Alexa est compatible avec trois types de calendriers : Google, Microsoft et Apple. Google, depuis ses débuts, s’entête à n’accepter que son agenda maison.

Toute réponse d’Alexa à une requête s’affiche à l’écrit sur l’écran. Demandez quelle est la capitale de la Mongolie et vous verrez une photo, sa population et la monnaie locale.

Si vous disposez d’une sonnette Ring, vous pouvez voir en tout temps, ou quand quelqu’un sonne, ce qui se passe dans votre entrée.

On peut également l’utiliser pour regarder des films ou des séries sur Netflix et des vidéos sur YouTube. Il est facile d’appeler quelqu’un en commandant son nom, son titre (« maman », par exemple), ou encore en donnant son numéro complet. Les contacts proviennent de votre téléphone, par l’application Alexa.

Si l’expérience vous dit, vous pouvez également le mettre dans la cuisine et lui demander d’afficher une recette. À partir du service Marmiton, il vous guidera pas à pas, des ingrédients jusqu’à la cuisson, avec photos à l’appui.

On peut également appeler par vidéoconférence un autre propriétaire d’Echo Show ou utiliser Skype. Une fonction rigolote : la caméra de 13 mégapixels effectuera un zoom automatique pour que vous remplissiez l’écran. Les autres outils de vidéoconférence, notamment Zoom et Teams, ne sont pas accessibles.

On peut également l’utiliser comme caméra de surveillance. À partir de l’application Alexa sur son téléphone, on verra alors tout ce qui est dans le champ visuel de l’Echo Show et on peut le faire bouger pour couvrir un plus grand espace.

L’autre aspect qui a été considérablement amélioré, c’est la qualité sonore de ce haut-parleur cylindrique, qui diffuse dans toutes les directions avec une basse bien profonde. Rien à voir ici avec le son « cacanne » du concurrent chez Google – qui a d’autres qualités, soyons juste.

On aime moins

Restons avec l’exemple de Google, qui a également sorti en 2019 le même type de produit, le Nest Hub, mais sans caméra. Facile de comprendre ce choix : les haut-parleurs intelligents font déjà craindre le pire en matière de confidentialité sans qu’on leur ajoute un œil électronique. L’Echo Show, lui, a une caméra, pour le meilleur et pour le pire. On peut la bloquer mécaniquement, bien sûr, mais on n’achète pas un tel gadget pour la désactiver. Et il y a des pièces dans la maison où vous ne voudrez pas l’avoir.

Le suivi du mouvement est loin d’être totalement au point. Il lui faut d’abord une forte luminosité. Ensuite, pour une raison mystérieuse, l’écran cesse parfois de nous suivre. Il faut alors l’interpeller à voix haute pour qu’il se tourne vers nous. À voix haute, car nous avons trouvé que notre Echo Show 10 était souvent dur de la feuille et semblait avoir de la difficulté à nous entendre.

On achète ?

En trois semaines de test, ce drôle de petit robot avec ses photos souvenirs, sa qualité sonore et son affichage très utile est devenu notre assistant préféré sur le bureau. Il n’est pas parfait et on comprend qu’il puisse être inquiétant, mais c’est un appareil bien conçu, avec un assistant vocal adapté au Québec.

Un sacré gadget.

Echo Show 10 (3e génération)

Fabricant : Amazon
Prix : 329,99 $
Note : 4,5 sur 5