(Ottawa) Shopify a annoncé jeudi avoir fermé tous les magasins affiliés au président américain Donald Trump dans la foulée des incidents violents survenus mercredi dans le Capitole américain.

La Presse Canadienne

L’entreprise de services de commerce électronique, établie à Ottawa, a indiqué dans un communiqué qu’elle avait agi parce qu’elle ne tolérait pas les actions qui incitent à la violence.

Shopify dit avoir déterminé que Trump a violé sa politique d’utilisation acceptable qui interdit la promotion ou le soutien d’organisations, de plateformes ou de personnes qui menacent ou tolèrent la violence pour faire avancer une cause.

La décision de Shopify intervient un jour après que les partisans de Trump ont pris d’assaut le Capitole et sont entrés dans des espaces et des bureaux tenus par des fonctionnaires, qui avaient pour la plupart quitté l’immeuble ou avaient reçu l’ordre de s’abriter sur place.

Trump a simultanément publié une vidéo d’une minute sur les réseaux sociaux, dans laquelle il a indiqué aux personnes impliquées dans la manifestation qu’il les « aimait », mais qu’elles « devaient rentrer chez elles maintenant ».

Facebook a supprimé la vidéo et a banni indéfiniment le président de la plateforme jeudi, tandis que Twitter l’a également supprimée, mais n’a supprimé l’accès de Trump à son service que pendant 12 heures.