Le télétravail et la mise en quarantaine ont fait exploser la demande pour les plateformes comme Slack et Teams, qui ont enregistré depuis une semaine un nombre record d’utilisateurs.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

La hausse la plus spectaculaire est celle de Teams, appartenant à Microsoft. Selon ce que rapportent le Financial Times et CNet, Teams a attiré 12 millions de nouveaux utilisateurs dans la semaine du 11 au 18 mars, atteignant un nombre inédit de 44 millions d’utilisateurs, gratuits et payants. On rapporte notamment que le nombre de personnes utilisant Teams en France a été multiplié par sept, par dix en Espagne et par 14 dans les Pays-Bas en une semaine. Cité par CNet, le responsable du marketing chez Teams, Jared Spataro, a qualifié la semaine de « point tournant ».

Quant au grand rival de Teams, Slack, le quotidien britannique Financial Times rapporte une hausse nette de 7000 usagers payants depuis le début février, soit 40 % de plus qu’à pareille date l’an dernier. Slack a une offre gratuite plus limitée que celle de Teams.