(San Francisco) Facebook a indiqué jeudi avoir lancé une action en justice contre OneAudience, une société américaine que le géant des réseaux sociaux soupçonne d’avoir utilisé les données personnelles de ses utilisateurs de façon inappropriée.

Agence France-Presse

Cette société basée dans le New Jersey « a payé des développeurs pour installer un logiciel malveillant dans leurs applis », pour « collecter des données d’utilisateurs de Facebook et d’autres réseaux sociaux », assure le groupe américain dans un communiqué en ligne.

Le réseau social avait déjà saisi un tribunal de l’État de Californie en mai dernier contre la firme sud-coréenne Rankwave qui exploitait plusieurs applications pour recueillir des données personnelles à des fins publicitaires et de marketing.

L’assignation de OneAudience « est notre dernier effort en date pour protéger les personnes et mettre face à leurs responsabilités ceux qui abusent l’industrie des technologies et ses usagers », précise Facebook.

Le réseau dit avoir découvert les pratiques abusives de cette entreprise grâce à son programme « Data Abuse Bounty », mis en place en 2018 pour récompenser les ingénieurs qui révèlent des abus dans l’utilisation des données par des développeurs d’applications.

La plateforme aux 2,5 milliards d’utilisateurs mensuels actifs tente depuis 2018 de se défaire de sa mauvaise réputation en matière de respect des informations personnelles, après une série de scandales sur ce sujet.

L’été dernier, Facebook a écopé d’une amende de quelque 5 milliards de dollars infligée par l’agence chargée de la protection des consommateurs et de la concurrence (FTC), pour ne pas avoir su protéger les données privées de ses utilisateurs.