(New York) Le groupe informatique américain Dell a annoncé mardi la vente de sa filiale spécialisée dans la sécurité informatique RSA, pour 2,08 milliards de dollars, à un consortium d’investisseurs emmené par Symphony Technology.

Agence France-Presse

Parmi les autres acquéreurs figurent le fonds de pension des enseignants de l’Ontario et la société d’investissement AlpInvest.

RSA fourni des services liés à la détection de menaces, à l’identification des utilisateurs, ou encore à la prévention des fraudes en ligne. La société est aussi connue pour organiser une grande conférence annuelle sur la sécurité informatique à San Francisco.  

Fondée en 1982, l’entreprise avait à l’origine inventé un système de cryptage des données. Elle a été rachetée en 2006 pour environ 2,1 milliards de dollars par la société EMC, elle-même acquise par Dell en 2016 pour 67 milliards de dollars.  

Pour Dell, la vente de RSA vise à « simplifier » le portefeuille d’activités et de produits, a commenté Jeff Clarke, directeur des opérations du groupe.  

Au cours des trois dernières années, « les stratégies de RSA et de Dell Technologies ont évolué pour répondre à différents besoins commerciaux avec des modèles de mise sur le marché différents », a-t-il remarqué dans un post de blogue.

« La vente de RSA nous donne une plus grande flexibilité pour nous concentrer sur l’intégration des innovations dans les technologies Dell, tout en permettant à RSA de se concentrer sur sa propre stratégie, qui est de fournir aux équipes en charge de la gestion des risques, de la sécurité et de la fraude, des outils pour gérer de manière globale le risque numérique », a-t-il ajouté.

La transaction devrait se conclure d’ici six à neuf mois.