Unito, une jeune entreprise montréalaise d’intégration de logiciels, pourra compter sur 10,5 millions d’argent frais pour assumer ses ambitions.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Menée par trois fonds de capital-risque, dont Real Ventures de Montréal, la ronde de financement de série A permettra d’ajouter de nouveaux logiciels au catalogue d’Unito, qui veut devenir un « traducteur universel » des dizaines de plateformes utilisées par les entreprises.

« Nous sommes en croissance, alors il s’agit pour nous de combiner des embauches pour augmenter la taille de l’équipe et d’ajouter des applications à notre portfolio », indique en entrevue Marc Boscher, PDG de l’entreprise fondée en 2015.

Concrètement, Unito propose une plateforme qui permet à des logiciels indépendants de communiquer entre eux, de se synchroniser et d’être gérés sur un tableau de bord commun. Les prix vont de la licence pour particuliers à 10 $ par mois jusqu’à 225 $ par mois pour une centaine d’utilisateurs. L’entreprise compte une cinquantaine d’employés.

Les plateformes les plus souvent utilisées par les clients d’Unito sont Jira (gestion des incidents), Wrike (gestion de projets) et GitHub (projets collaboratifs). Au total, on estime que l’entreprise moyenne utilise 1500 applications distinctes, souvent infonuagiques, dont la compatibilité est généralement problématique.