Pour la première fois depuis belle lurette, Apple n’a pas profité de sa grand-messe de septembre pour présenter son nouveau modèle de iPhone. Lors de l’événement virtuel qui a été diffusé ce mardi après-midi, l’entreprise a plutôt profité de l’occasion pour lancer une nouvelle Apple Watch capable de mesurer l’oxygène dans le sang, un modèle plus abordable, deux nouveaux iPad et Apple One, qui combine cinq services.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Détecter la COVID-19

D’entrée de jeu, ce sont les nouvelles fonctions de l’Apple Watch Series 6 qui ont été mises en vedette. Cette nouvelle mouture, qui sera mise en vente au prix de départ de 529 $ (659 $ pour le modèle avec capacité cellulaire) intègre maintenant la fonction de mesure de l’oxygénation dans le sang. La mesure peut être prise en moins de 15 secondes. Selon Jeff Williams, directeur des opérations chez Apple, cette mesure pourrait notamment permettre d’indiquer les risques qu’on soit infecté par la COVID-19, selon des essais cliniques qui sont actuellement menés.

L’autre nouveauté dans cette gamme de produits est l’apparition d’une première montre qualifiée d’« abordable », l’Apple Watch SE, qui sera en vente à partir de 369 $. Elle utilise essentiellement le processeur de la génération précédente, la Series 5, dont elle reprend à peu près toutes les fonctions.

Par ailleurs, il sera désormais possible d’utiliser plusieurs Apple Watch avec un seul iPhone, avec ce qu’Apple a baptisé le « Family Setup ». Essentiellement, plusieurs Apple Watch dotées de la fonction cellulaire peuvent recevoir courriels et appels, communiquer par Facetime et envoyer des notifications aux autres membres du groupe.

iPad bichonnés

Dans le domaine des services, Apple a annoncé le regroupement de cinq d’entre eux en un seul, Apple One, qui sera offert au Canada au prix de départ de 15,95 $ par mois. L’abonné à Apple One de base aura accès à Apple Arcade, TV+, Apple Music et 50 Go de stockage sur iCloud. Pour 33,95$, on y ajoute News+, 2 To sur iCloud et Fitness+, le nouveau programme d'entraînement dont le lancement est prévu à la fin de l'année.

L’autre grande famille en vedette cette année, ce sont les tablettes iPad, qui célèbrent leur dixième anniversaire et dont 500 millions d’unités ont trouvé preneur. La huitième génération est maintenant équipée de la puce A12, « trois fois plus rapide que la meilleure tablette Android, six fois plus qu’un Chromebook », a assuré Ted Merendino, directeur de produits. Doté d’un écran de 10,2 pouces, il est compatible avec l’Apple Pencil.

Mais c’est surtout le nouvel iPad Air qui semble avoir profité des plus grandes innovations, qui en font presque un iPad Pro, une tablette professionnelle habituellement bien plus coûteuse. Le iPad Air dispose d’un écran Liquid Retina, d’une puce A14 et d’un lecteur d’empreintes digitales TouchID directement intégré au bouton d’alimentation. Comme l’iPad Pro, il a troqué l’entrée Lightning chère à Apple pour l’USB-C qui s’est généralisé chez les autres fabricants. Il sera en vente au Canada à partir du mois prochain au prix de départ de 779 $.

Aucune mention lors de ces annonces du prochain modèle d’iPhone, vraisemblablement le iPhone 12. Selon divers sites spécialisés, il fera l’objet d’un événement distinct en octobre.