(San Francisco) Walmart a confirmé jeudi qu’il s’était allié avec Microsoft dans les négociations pour racheter au groupe chinois ByteDance l’appli de partage de vidéos TikTok, que le président Donald Trump a menacé d’interdire si elle ne passait pas dans le giron d’une société américaine.

Agence France-Presse

Le géant des supermarchés se dit notamment intéressé par « les capacités de TikTok à intégrer le commerce en ligne et la publicité d’une façon bénéfique aux créateurs et aux utilisateurs sur d’autres marchés », dans un message transmis à l’AFP.

Selon la chaîne américaine CNBC, TikTok est proche d’un accord avec un acheteur à qui il vendrait ses opérations aux États-Unis, au Canada en Australie et en Nouvelle-Zélande, pour un prix compris entre 20 et 30 milliards de dollars.