La toute nouvelle barre de son de Sonos, Sonos Arc, n’offre pas la meilleure basse en ville et coûte cher. Mais elle emplit de façon presque magique la pièce, peut être combinée à tout l’écosystème Sonos et sert autant pour les films que pour la musique et la domotique.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Le principal argument de la barre de son Sonos Arc, le dernier produit de cette entreprise célèbre pour ses haut-parleurs compacts WiFi, c’est sa capacité à reproduire toute la richesse du Dolby Atmos. Cette évolution du son ambiophonique promet une immersion totale, tant horizontale que verticale, que le Sonos Arc délivre grâce à 11 haut-parleurs.

Et ça fonctionne, de façon étonnante pour cette barre large de 114 cm et haute de 8,7 cm que nous avons placée au sol. Il faut bien entendu un téléviseur compatible et du contenu Dolby Atmos généralement offert avec un abonnement premium. La magie du Dolby Atmos, c’est surtout d’entendre très distinctement des objets sonores – un hélicoptère volant de gauche à droite, un tigre qui saute sur sa proie – qui semblent provenir d’un coin de la pièce. Et la clarté du son, la définition précise de chaque élément est l’un des éléments dans lesquels Sonos s’est toujours distingué, et cette barre de son en profite visiblement.

Délicieuse expérience.

Pour arriver à ce rendu, on branche le Sonos Arc dans la prise HDMI ARC. Si votre télé n’en possède pas, vous pouvez utiliser un câble optique, mais vous perdez alors la capacité de reproduire le Dolby Atmos.

Au-delà de ses capacités comme barre de son, le Sonos Arc se transforme en chaîne stéréo doublée d’un assistant vocal. Quelques minutes de configuration avec l’application Sonos et la barre de son apparaît comme un haut-parleur dans lequel on peut faire jouer sa propre musique ou rediffuser tout service de streaming auquel on est abonné. Comme assistant vocal, elle intègre l’Assistant Google ou Alexa et peut commander le démarrage de la télévision ou de tout appareil domotique, donner la météo, régler le volume ou la température de la maison et faire jouer toute chanson, de tout genre ou artiste qu’on lui demande.

Nous avons poussé l’expérience un peu plus loin en réunissant dans un même groupe sonore le Sonos Arc et deux haut-parleurs Sonos One que l’entreprise nous a fournis. Placés de part et d’autre du divan, ces haut-parleurs WiFi reprenaient encore mieux les détails du son, rendant l’expérience totalement immersive.

Petit détail pour les paresseux, dans cette configuration, il suffit de tapoter légèrement sur le dessus du haut-parleur près de vous pour contrôler le volume de l’ensemble.

PHOTO FOURNIE PAR SONOS

Le client idéal du Sonos Arc, c’est celui qui dispose d’un téléviseur récent dont le son est insatisfaisant – ce qui est trop fréquent – et qui souhaite du même coup ajouter un assistant vocal et un haut-parleur WiFi à son salon.

On aime moins

Nous avons trouvé la basse du Sonos Arc étonnamment discrète, même après que nous avons réglé l’égaliseur pour lui redonner du tonus. À noter que Sonos vend également un caisson d’extrême-grave compatible à un prix un peu fou de 899 $. Ce qui explique peut-être cette lacune.

La configuration du Sonos Arc avec notre télé n’a pas été de tout repos. Il faut aller se promener dans les menus du son de la télé, désactiver certaines fonctions et en activer d’autres. Dans notre cas, il a fallu une demi-heure au téléphone pour arriver à trouver le problème. Il s’agissait tout bêtement d’un commutateur que nous avions, qui permet de brancher trois entrées HDMI en une, et qui nuisait au bon fonctionnement du Sonos Arc. À noter.

Le Sonos Arc coûte cher : 999 $. Combiné à d’autres produits Sonos, on dépasse facilement les 2000 $.

Il ne dispose pas du Bluetooth, ce qui enlève quelques possibilités de connexion pour la musique.

Le Dolby Atmos, c’est bien, mais il s’agit d’une chaîne pour laquelle vous devez avoir tous les éléments pour en profiter, à commencer par un abonnement premium qui vous coûtera quelques dollars de plus par mois. Honnêtement, pour l’immense majorité des utilisateurs, le son ambiophonique classique fait tout aussi bien l’affaire.

On achète ?

Le client idéal du Sonos Arc, c’est celui qui dispose d’un téléviseur récent dont le son est insatisfaisant – ce qui est trop fréquent –, et qui souhaite du même coup ajouter un assistant vocal et un haut-parleur WiFi à son salon. Comme barre de son polyvalente, le Sonos Arc est imbattable. Si vous disposez en plus déjà de produits Sonos, alors vous êtes prêt pour la grande installation.

S’il s’agit uniquement d’enrichir le son de votre télévision, nous avons de petits doutes. Il existe des barres de son bien moins coûteuses, dans les 300 $, qui font un travail plus que satisfaisant.

Sonos Arc
Fabricant : Sonos
Prix : 999 $
Note : 4 sur 5