(Washington) Walmart, le numéro un mondial de la distribution, a annoncé lundi son alliance avec la plateforme de vente en ligne Shopify pour étendre son offre et mieux concurrencer Amazon.

Agence France-Presse

L’accord entre les deux groupes permet aux entreprises américaines qui se servent de la plateforme de Shopify de vendre leurs produits sur Walmart.com, contre une commission sur les ventes, mais sans frais d’inscription.

« Au moment où nous lançons cette intégration avec Shopify nous nous concentrons sur les entreprises américaines de petite et moyenne dimension dont les produits complètent notre offre et qui ont pour habitude d’aller au-delà des attentes des clients », a souligné Jeff Clementz, vice-président de Walmart Marketplace.

Cette alliance s’inscrit dans la stratégie de Walmart de développer ses ventes en ligne – qui ont particulièrement profité de la pandémie avec une hausse de 74 % lors du trimestre écoulé – et par conséquent de concurrencer plus fortement Amazon, leader dans ce secteur.  

Les entreprises tierces qui vendent à travers la plateforme Amazon représentent plus de la moitié des ventes du géant de Seattle.

Shopify, basé au Canada, a souligné que c’est la première fois que Walmart noue une telle alliance.

Selon les deux entreprises, quelque 1200 entreprises pourraient se voir arroger le droit de vendre ainsi leurs produits d’ici la fin de l’année sur Walmart.com.