Quelques nouvelles dans le monde de la techno.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

51 jeux en un

Le petit dernier de Nintendo, Clubhouse Games : 51 Worlwide Classics, est d’une générosité inouïe. Comme son nom l’indique, on nous offre 51 petits jeux pour le prix d’un, du plus connu comme les dames et le black jack jusqu’à d’obscures découvertes comme Mancala et La queue de cochon. Les plus belles surprises, pour nous, ont été de petits jeux très simples, aux règles faciles à apprendre et qui proviennent des quatre coins du monde. On a droit chaque fois à un tutoriel sur le mode léger, une petite anecdote ou l’origine géographique ou historique venant agrémenter le tout. À moins de 50 cents par jeu, on a rarement eu droit à une telle abondance.

Lisez notre critique complète

Un dernier rapport du CEFRIO

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Amazon – dont on voit ici le centre de distribution de Brampton, en Ontario – continue d’être le site préféré des cyberacheteurs, qui l’ont utilisé dans une proportion de 57 %, selon le dernier rapport du CEFRIO.

Pour son chant du cygne, puisque l’organisme met fin à ses activités le 30 juin, le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO) a publié cette semaine son dernier rapport sur les habitudes numériques des Québécois. Premier constat : même s’ils sont en forte croissance de 19 %, à 12,5 milliards en 2019, les achats en ligne des Québécois ne représentent que 9 % des ventes au détail. Amazon continue d’être le site préféré des cyberacheteurs, qui l’ont utilisé dans une proportion de 57 %. Bonne nouvelle pour ceux qui ont pignon sur rue : 46 % des cyberacheteurs ont choisi l’achat en ligne avec ramassage en magasin, « la prochaine grande tendance selon les experts », indique le rapport.

Lisez le rapport complet

The Last of Us Part II

IMAGE FOURNIE PAR PLAYSTATION

Ellie, l’adolescente partenaire de Joel dans le premier jeu, est maintenant le personnage principal de The Last of Us Part II. Elle doit traverser un Seattle post-apocalyptique pour rencontrer une certaine Nora dans un hôpital.

Un des jeux les plus attendus, The Last of Us Part II, arrivera finalement sur les tablettes le 19 juin. Il y a 13 jours que les critiques – dont celui de La Presse – peuvent y jouer, avec autorisation d’en parler depuis lundi, mais en respectant des obligations draconiennes de confidentialité. On peut annoncer qu’Ellie, l’adolescente partenaire de Joel dans le premier jeu, est maintenant le personnage principal. Elle doit traverser un Seattle post-apocalyptique pour rencontrer une certaine Nora dans un hôpital. La mécanique ressemble à celle du jeu original, avec un graphisme nettement amélioré et à peu près autant de combats avec les infectés qu’avec des humains antipathiques. La critique complète sera publiée le 12 juin dans LaPresse.ca.