(Toronto) Le patron de la plus grande entreprise de téléphonie sans fil du Canada affirme que les ventes de nouveaux téléphones ont été très calmes et qu’elles ne reprendront probablement pas tant que les clients ne reviendront pas dans les magasins et centres commerciaux qui ont été temporairement fermés en raison de la pandémie.

La Presse canadienne

Le chef de la direction de Rogers Communications, Joe Natale, a fait ces commentaires lors d’une conférence virtuelle sur les télécommunications et les médias organisée par Valeurs Mobilières TD.

Des analystes ont demandé aux entreprises de télécommunications du pays si elles s’attendaient à observer une augmentation importante des factures impayées.

M. Natale a indiqué que les paiements de factures étaient stables chez Rogers jusqu’à présent, mais que le chômage plus élevé depuis la pandémie aurait probablement un impact.

Il a ajouté que Rogers avait récemment enregistré une augmentation du nombre de clients qui souhaitaient dépenser moins pour leurs services sans fil et obtenir des options de paiement flexibles.

Mais le revenu moyen par utilisateur de Rogers se comporte bien jusqu’à maintenant, a-t-il ajouté.

M. Natale affirme que le rythme plus lent des ventes de téléphones a réduit les coûts pour Rogers, qui a dépensé environ 2 milliards en 2019 pour subventionner les achats de téléphones des clients.