Un peu partout dans le monde, on constate que les applications de navigation routière utilisant le GPS des téléphones, comme Google Maps, Waze ou Plans, ont des dommages collatéraux : elles augmentent la circulation dans des rues résidentielles autrefois paisibles, identifiées comme des raccourcis.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Un artiste allemand, Simon Weckert, a trouvé une parade tout à fait ingénieuse. En promenant dans un traîneau d’enfant 99 téléphones intelligents allumés et en envoyant leurs coordonnées GPS, il parvient à faire croire à Google Maps que la circulation dans la rue où il se trouve est dense, ce qui la disqualifie comme raccourci.

> Lisez l’article d’Ars Technica (en anglais)

iPhone et méchants

Le scénariste et réalisateur Rian Johnson (Star Wars : The Last Jedi, Knives Out) a fait mine de rien toute une révélation au cours d’une entrevue récente accordée à Vanity Fair. « Apple vous autorise à utiliser des iPhone dans un film, mais […] les méchants ne peuvent utiliser des iPhone devant la caméra. » L’implication de cette politique, qui gâchera peut-être la surprise lors de votre prochain film policier ou de toute œuvre comportant un mystère : un personnage utilisant un iPhone est nécessairement du bon côté. Fait cocasse, la « révélation » de Rian Johnson vient donner du crédit à toute une panoplie de théories circulant sur le web voulant que les gentils à l’écran soient Apple tandis que les méchants sont Android ou PC.

> Lisez l’article de MacRumors (en anglais)

Nouvelle Xbox

PHOTO FOURNIE PAR MICROSOFT

Après des mois de rumeurs et d’hypothèses de toutes sortes, Microsoft a mis fin au suspense cette semaine en dévoilant les spécifications techniques de sa nouvelle console, la Xbox Series X.

Après des mois de rumeurs et d’hypothèses de toutes sortes, Microsoft a mis fin au suspense cette semaine en dévoilant les spécifications techniques de sa nouvelle console, la Xbox Series X. Le premier chiffre qui frappe l’imagination des joueurs : un processeur graphique de 12 téraflops, soit deux fois plus de capacité de calcul que la console considérée comme la plus puissante, la Xbox One X, et trois fois plus qu’une PS4 Pro. Tous les jeux pour Xbox One et 360 resteront compatibles, et l’affichage pourra aller jusqu’à 120 fps si vous possédez la télé et le jeu capable d’en donner autant, évidemment. On attend la réponse de Sony et de sa PS5. Les deux superconsoles devraient arriver sur le marché à la fin de 2020.

> Lisez le blogue de Phil Spencer, directeur de la division Xbox