Y a-t-il vraiment une utilité à doter un téléphone de deux écrans ? Oui, nous démontre LG avec son plus récent modèle, l’étonnant G8X ThinQ. Capable d’assumer deux tâches à la fois, rapide et bon appareil photo, il est offert à un prix acceptable.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Contrairement à Samsung et à son Galaxy Fold, LG n’a pas choisi la prouesse technologique de deux écrans qui se fusionnent en un seul. Son G8X ThinQ Dual Screen comporte deux écrans indépendants pouvant afficher, chacun, une tâche particulière. On peut ainsi y lire ses courriels sur l’écran de gauche tout en naviguant sur Chrome à droite, ou faire jouer une vidéo sur YouTube tout en jouant au Scrabble.

Le rêve de tout utilisateur multitâche, quoi.

Les gamers apprécieront une autre possibilité, celle d’utiliser l’écran du haut en mode paysage, tandis que celui du bas contient les commandes de jeu. De même, on peut transformer l’écran du bas en clavier pour écrire sur l’écran du haut. Le photographe, lui, verra son dernier cliché automatiquement affiché sur le deuxième écran. Quand on effectue un appel vidéo, on a côte à côte sa propre image à gauche et celle de l’interlocuteur à droite. Enfin, on peut utiliser les deux écrans comme s’ils n’en formaient qu’un seul, avec une page web par exemple qui s’étale sur toute la largeur de l’appareil, mais avec un vide au milieu.

Et si vous trouvez qu’il y a trop de possibilités, vous pouvez détacher l’écran de droite qui devient un simple téléphone. Vraiment impressionnant.

C’est comme si vous aviez en fait deux téléphones reliés au même processeur et à la même batterie, articulés dans un étui de polymère. Quand on referme le tout, le dessus du téléphone montre un troisième écran affichant l’heure, la météo et des notifications.

Premier étonnement, la machine arrive à gérer parfaitement les deux tâches qu’on lui demande en même temps. Même si une vidéo joue à gauche, votre écran de droite défile de façon fluide sans tressauter. Les deux écrans OLED de 6,4 po ont une bonne sensibilité et affichent une belle image brillante de 403 ppi.

La machine est équipée du processeur dernier cri, le Snapdragon 855, auquel on a accordé 6 Go de RAM. Elle vient avec 128 Go de stockage, extensible avec une carte microSD jusqu’à 2 To.

L’autonomie de la batterie du G8X ThinQ nous inquiétait au départ, mais nous avons été agréablement surpris : il nous a fallu sept heures de vidéo pour la vider et, en usage plus modéré, elle a alimenté le téléphone sans faillir pendant une journée et demie. Ses 4000 mAh sont bien gérés, manifestement.

Côté photo, on dispose de deux objectifs arrière de 12 et 13 mégapixels, dont un très-grand-angle de 136 degrés. Nous avons comparé sa performance avec celle d’un iPhone 11 Pro Max, qui l’emporte de peu, à notre avis.

Voyez le résultat.

Le G8X ThinQ a une bonne capacité à gérer les contrastes et reproduit fidèlement les détails et les couleurs, bien que nous ayons trouvé ses photos un peu froides, presque cliniques. Globalement, l’iPhone donne des photos plus riches et mieux équilibrées, mais le G8X ThinQ n’a pas été battu à plate couture.

Enfin, à 1299,99 $, cet appareil est dans la bonne moyenne des téléphones haut de gamme qui n’ont pas, eux, de deuxième écran.

On aime moins

C’est incontournable, ses deux écrans pliés donnent au G8X ThinQ un aspect massif et lourd. À 326 g, alors que ses concurrents se limitent à 200 g environ, et une épaisseur de 15 mm là où les autres visent les 8 mm, vous avez en main une grosse bête.

Les ingénieurs de LG ont sans doute leurs raisons, mais ils ont inventé pour l’occasion une nouvelle prise pour recharger l’ensemble du dispositif, un embout qu’il faut placer sur une prise USB-C. Ne le perdez pas.

On achète ?

Il faut être un superutilisateur, de ceux qui ont souvent besoin de deux applications ouvertes en même temps, d’un deuxième écran pour ses photos, son clavier ou ses commandes de jeu, pour profiter de ce téléphone. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, soyez rassuré : le G8X ThinQ remplira sa mission sans heurt.

Pour le commun des mortels, il s’agit d’une innovation certes impressionnante, mais loin d’être incontournable.

G8X ThinQ Dual Screen

Fabricant : LG

Prix : 1299,99 $ ou avec plan de deux ans chez Bell

Note : 4,5 sur 5