(Pékin) La Chine a lancé un groupe de recherche sur la 6G, la sixième génération de l’internet mobile, au moment où le pays déploie tout juste la technologie 5G dont il ambitionne d’être un leader mondial.

Agence France-Presse

La 5G, amenée à proposer un débit 100 fois plus rapide que les réseaux 4G existants, permettra de transmettre beaucoup plus rapidement de très grandes quantités de données.  

Le ministère chinois des Sciences et des Technologies a annoncé mercredi avoir d’ores et déjà constitué un groupe de travail pour plancher sur la 6G.

« Cela marque le lancement officiel de la recherche et du développement de la technologie 6G », s’est-il félicité dans un communiqué publié sur son site internet.

Ce groupe est composé de 37 experts issus d’universités, d’instituts de recherche et d’entreprises.

Le géant privé chinois Huawei, considéré comme le leader mondial des équipements 5G, travaille déjà sur la recherche liée à la 6G, a indiqué jeudi l’entreprise à l’AFP, sans fournir davantage de précisions.

Sur fond de rivalité technologique avec les États-Unis, la Chine s’active pour déployer la 5G. Les trois principaux opérateurs de téléphonie du pays commercialisent ce service depuis vendredi dans les principales villes du pays.

Cette technologie est présentée comme un bouleversement en matière de télécoms dans le monde avec de nouvelles applications : objets connectés, voitures sans conducteur, automatisation accrue, télémédecine…

Les travaux sur la 6G n’étant qu’à leurs débuts, les capacités techniques de cette norme ne sont pas encore connues.