Champion des bracelets d’activité, Fitbit s’essaie dans la redoutable arène des montres intelligentes avec sa Versa 2. Résultat : une belle montre à prix abordable, parfaite pour le sport, mais pas encore très intelligente.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Impossible de ne pas le remarquer : la Versa 2 ressemble comme une sœur à une Apple Watch. Un peu plus carrée, elle ne comporte cependant pas de molette sur le côté droit, seulement un long bouton rectangulaire sur la gauche. Elle est bien jolie, cette nouvelle venue chez Fitbit lancée sur le marché à la mi-septembre, avec son écran brillant AMOLED.

Comme c’est la norme chez Fitbit, notre Versa 2 n’a pas besoin de longue configuration pour enregistrer nos pas, notre activité physique et même notre sommeil, si on veut la porter 24 h sur 24. Dans notre cas, nous l’avons simplement portée de jour pendant deux semaines pour retrouver ensuite dans l’application Fitbit le détail de nos allers-retours en vélo et nos joggings matinaux. Tout est scrupuleusement enregistré dans l’application, graphiques à l’appui. Par défaut, l’écran principal affiche en tout temps les informations importantes : l’heure, le nombre de pas, le rythme cardiaque, les calories dépensées et la date. On peut choisir parmi quelques centaines d’autres horloges numériques plutôt belles, dont la moitié, à vue de nez, sont gratuites.

Outre l’écran AMOLED, les deux grandes nouveautés de cette Fitbit sont l’installation de l’assistante vocale Alexa et le contrôle de l’application Spotify. En appuyant sur le bouton à gauche de la montre, on peut ainsi utiliser le micro intégré et demander une bonne partie de ce qu’Alexa sait faire, notamment afficher la météo, éteindre les lumières du salon, calculer combien font 83 x 12.

Pour le contrôle de Spotify, il faut d’abord lancer une chanson sur son téléphone. On peut ensuite l’arrêter ou avancer à la prochaine chanson.

Côté spécifications techniques, la Versa 2 est dotée d’un processeur qu’on dit plus rapide que la première version. L’autonomie est de cinq jours.

On offre également un nouveau mode d’Affichage permanent, qui réduit la durée de vie de la pile à environ deux jours. Il s’agit en fait de l’affichage d’une horloge permanente simplifiée, monochrome, montrant l’heure et deux icônes pour les pas et les calories.

L’interaction avec le téléphone nous a paru plus efficace. Les textos, les courriels, les appels entrants et les notifications d’applications choisies sont affichés sur la montre.

Ah oui, la Versa 2 est offerte à un prix sympathique pour une montre intelligente. À 249 $, elle coûte deux fois moins cher qu’une Apple Watch, 120 $ de moins qu’une Galaxy Watch Active 2.

On aime moins

La navigation dans les sous-menus de la Versa 2 n’est pas très complexe, et le bouton sur le côté nous ramène toujours à l’accueil. Mais on est très loin de l’agilité de la molette haptique d’une Apple Watch ou de la roue entourant l’écran proposée par Samsung.

Même constat pour les notifications, les SMS et les courriels qui s’affichent sur la montre : si vous les manquez au moment de leur brève apparition, bonne chance pour les retrouver par la suite.

L’intérêt de l’ajout d’Alexa et de Spotify n’est pas très évident. Alexa, ici, ne contrôle presque rien dans le téléphone, ne peut pas lancer de chanson, envoyer des SMS ou afficher des applications. En ce qui concerne Spotify, pas moyen de choisir sa musique ou de contrôler le volume.

Encore une fois, nos essais pour configurer Fitbit Pay, qui permet de payer à la caisse avec sa Versa 2, se sont soldés par un échec. Nous avons pourtant des cartes bancaires de quatre institutions, mais aucune ne semble compatible.

On achète ?

Esthétiquement, la Versa 2 est une montre superbe. Comme moniteur d’activité, elle fait un très bon travail sans qu’on ait à la configurer longuement. Pour tout sportif qui souhaite garder la trace de ses entraînements, la Versa 2 est à la hauteur, comme tous les produits Fitbit à ce chapitre.

C’est comme montre intelligente que nous avons de sérieuses réserves. Pour paraphraser un collègue, la Versa 2 en est encore à la Ligue américaine à ce chapitre, là où Samsung et surtout Apple ont atteint des sommets d’efficacité dignes de la Ligue nationale. Cela dit, les fonctions intelligentes de la Versa 2 suffiront probablement à l’utilisateur peu exigeant, qui veut pouvoir jeter de temps en temps un coup d’œil à sa montre pour la météo ou avancer la chanson en cours, mais sans plus.

Versa 2

Fabricant : Fitbit

Prix : 249,99 $

Note : 4 sur 5