Il n’y a pas que les pirates qui aient l’œil sur vos données, il y a aussi votre voisin. Selon une étude internationale plutôt rigolote commandée par le fabricant HP, 73 % des répondants québécois admettent avoir épié les écrans des autres à leur insu.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Près d’un répondant sur quatre le fait « pour en tirer quelque chose », et un sur deux regarde « à la dérobée » quand un texto s’affiche sur le téléphone de son conjoint ou conjointe. Autour de l’imprimante, même indiscrétion : 91 % des Québécois avouent qu’ils lisent les documents trouvés dans le bac – contre 75 % des Canadiens, 81 % des Britanniques et 73 % des Américains.

Voilà ! en croissance

PHOTO TIRÉE DU SITE VOILA.APP

Le plus récent bébé de Martin Ouellet, cofondateur de Taléo vendue 1,9 milliard en 2012, va plutôt bien. La plateforme de gestion d’horaires Voilà !, inaugurée en décembre 2018, est déjà utilisée par un millier d’entreprises et on a annoncé cette semaine une centaine d’embauches, grâce à un financement de 3 millions.

Le plus récent bébé de Martin Ouellet, cofondateur de Taléo vendue 1,9 milliard en 2012, va plutôt bien. La plateforme de gestion d’horaires Voilà !, inaugurée en décembre 2018, est déjà utilisée par un millier d’entreprises et on a annoncé cette semaine une centaine d’embauches, grâce à un financement de 3 millions. Sa recette ? « Ce sont les employés qui font les horaires : c’est beaucoup plus efficace », dit en entrevue M. Ouellet. Il rappelle que 70 % des entreprises comptent sur le papier ou des fichiers Excel pour cette tâche. « Avec la pénurie de main-d’œuvre et les milléniaux plus intéressés par la qualité de vie que par le nombre d’heures de travail, ça devient très difficile pour les gestionnaires. »

100 % africain

PHOTO TIRÉE DU SITE MARAPHONES.COM

Les Mara X et Z ressemblent à un iPhone X, sont frappés d’un magnifique lion à l’arrière et offrent à peu près toutes les fonctions des téléphones Android récents, mais à un prix de départ imbattable de 172 $ CAN.

Ils ressemblent à un iPhone, sont frappés d’un magnifique lion à l’arrière et offrent à peu près toutes les fonctions des téléphones Android récents, mais à un prix de départ imbattable de 172 $. Les téléphones Mara, lancés au Rwanda cette semaine, sont les premiers appareils de ce type « 100 % africains », indique l’entreprise, entièrement conçus et assemblés dans une usine de Kigali, avec une carte mère maison. Évidemment, à ce prix, on a dû rogner un peu sur les composants, surtout pour le modèle le moins coûteux, avec un processeur bas de gamme Mediatek, une seule caméra arrière et 16 Go de stockage. Le Rwanda a annoncé en 2017 vouloir devenir la plaque tournante technologique du continent africain.