Plus d’un million de ménages canadiens ont maintenant recours à des fournisseurs internet de plus petite taille. Et la proportion est en croissance depuis 10 ans.

Lia Lévesque
La Presse canadienne

Dans un rapport dévoilé mercredi, le Bureau de la concurrence du Canada indique que la part de marché des fournisseurs de service internet autres que les grandes compagnies de téléphone et de câblodistribution est passée de 5,5 % à 13 % entre 2008 et 2017.

Comme ces petits fournisseurs se sont concentrés dans les zones plus densément peuplées du sud du Québec et du sud de l’Ontario, le Bureau a pu estimer leur part de marché à 15 à 20 % dans les régions d’Ottawa, Montréal, Toronto et Hamilton.

Le rapport, qui inclut un sondage auprès de 2005 ménages, laisse aussi voir que 87 % se disent satisfaits de leur fournisseur de services internet actuel. Le Bureau relève toutefois « une importante exception » dans les régions rurales et éloignées du Canada, où les services sont plus restreints et moins à jour.