(New York) Ils ont 16 ans et sont millionnaires ; samedi, le Norvégien Emil Bergquist Pedersen, alias Nyhrox, et son partenaire autrichien Thomas Arnould, alias Aqua, ont été sacrés premier duo champion du monde du jeu vidéo Fortnite, avec 3 millions de dollars US à la clef.

Agence France-Presse

Les deux adolescents ont emporté deux des six matchs de cette première finale de Coupe du monde en duo, organisée à New York, et terminé avec le plus grand nombre de points.

« Je ne sais pas quoi dire. C’est dingue », ont déclaré, chacun à leur tour, les deux vainqueurs, qui repartiront de l’événement avec chacun 1,5 million US.

Visiblement très soudés, les deux partenaires ont, par deux fois, réussi à se positionner au-dessus des autres joueurs lors des tous derniers instants des parties 4 et 5, ce qui constitue régulièrement un avantage décisif.

Il est, en effet, possible de tirer plus facilement sur les autres « gamers » se situant en contrebas.  

Fortnite consiste à se retrouver sur une île avec d’autres joueurs, le vainqueur étant le dernier survivant. Au fur et à mesure, le périmètre se réduit pour accélérer le dénouement de la partie.

Chaque joueur peut trouver sur l’île des armes et des matériaux de construction, qui lui permettent de dresser des structures pour se protéger des attaques des concurrents.

Avec 51 points au total, Nyhrox et Aqua ont devancé une autre paire européenne, le Néerlandais Rojo et le Britannique Wolfiez (47 points), qui sont également devenus millionnaires samedi.

David Jong, alias « Rojo », 21 ans, et Jaden Ashman, alias « Wolfiez », 15 ans, ont reçu 2,25 millions US au total, soit 1,125 million chacun.

L’éditeur du jeu Fortnite, Epic Games, va distribuer au total 30 millions de dollars de prix sur le week-end. Sur l’ensemble de la saison de compétition, l’enveloppe atteint 100 millions de dollars.

Jeu phénomène lancé il y a deux ans seulement, en juillet 2017, Fortnite compte plus de 250 millions de joueurs, selon Epic Games.

Kyle Giersdorf champion du monde en solo

L’Américain Kyle Giersdorf, alias « Bugha », est devenu dimanche à New York le premier champion du monde en solo du jeu vidéo Fortnite, une victoire qui lui permet d’empocher 3 millions de dollars, à 16 ans.

Originaire de Pennsylvanie, le « gamer » longiligne a pris l’avantage dès le premier des six matchs et n’a pas été repris.

« C’est dingue », a déclaré le jeune millionnaire après la finale.

A part durant le deuxième des six matchs, Bugha s’est montré d’une constance remarquable malgré le contexte, la première finale de Coupe du monde, l’enjeu, des millions de dollars, et le cadre, l’enceinte Arthur Ashe où se dispute habituellement l’US Open.

« Ce matin, il était tranquille, plein d’énergie et s’amusait pour être sûr de ne pas être stressé du tout », a raconté à l’AFP son meilleur ami, Colin Bradley, après la finale.

Sens du placement, talent de bâtisseur, brillant dans les combats rapprochés, Bugha avait, sur cette finale, la panoplie la plus complète, et un sang-froid à toute épreuve.

« C’est l’un des joueurs les plus intelligents », a estimé son meilleur ami. « Il sait quand attaquer, quand ne pas attaquer, comment rester en hauteur. C’est un joueur stratégique. »

Le fait de se positionner en hauteur, au-dessus de la plupart des autres joueurs, constitue un avantage souvent décisif, notamment dans les derniers moments de la partie, car il permet de tirer plus facilement sur d’autres « gamers ».

La finale solo, épreuve reine de Fortnite, a clôturé la première finale de Coupe du monde de ce jeu édité par l’Américain Epic Games, qui a distribué, en trois jours, 30 millions de dollars de prix.