(Ottawa) Le gouvernement fédéral consacre 85 millions à la mise au point d’une technologie satellite avancée dans l’espoir d’élargir un jour l’accès abordable à internet haute vitesse aux régions les plus difficiles d’accès.

Andy Blatchford
La Presse canadienne

Le financement appuiera un projet aérospatial de la société Télésat, d’Ottawa, visant à construire et à lancer un groupe de satellites coordonnés — une « constellation » — en orbite terrestre basse. Les satellites en orbite basse peuvent fournir des services numériques beaucoup plus rapides, mais il en faut beaucoup plus pour couvrir la même zone.

Le gouvernement de Justin Trudeau a également annoncé mercredi avoir conclu un accord préliminaire avec Télésat selon lequel Ottawa pourrait engager jusqu’à 600 millions sur 10 ans pour un accès privilégié à cette future constellation.

Les libéraux se sont fixé comme objectif que tous les Canadiens soient connectés à internet haute vitesse d’ici 2030. En mars dernier, le gouvernement a annoncé qu’il affectera entre 5 et 6 milliards au cours de la prochaine décennie à la connexion de 95 % des foyers et des entreprises canadiennes à internet haute vitesse d’ici 2026. Le gouvernement libéral a toutefois été critiqué pour ses efforts insuffisants visant à améliorer la connectivité en zones rurales et isolées.

Le député conservateur Dan Albas a estimé mercredi que la technologie de Télésat était effectivement prometteuse, mais il croit qu’il s’agit davantage d’une stratégie préélectorale des libéraux que d’un plan stratégique à court terme du gouvernement.

« Les Canadiens qui vivent dans les zones rurales et isolées ont besoin d’aide maintenant », a déclaré en entrevue M. Albas, porte-parole du parti en matière d’industrie. Le député soutient que si les conservateurs sont élus en octobre, ils pourraient accélérer le processus en réunissant tous les intervenants, y compris les provinces, les communautés rurales et des entreprises comme Télésat.

Constellation de 298 satellites

L’automne dernier, un rapport du vérificateur général du Canada indiquait que le gouvernement libéral n’avait pas de stratégie claire pour répondre aux besoins de connectivité dans les zones rurales et isolées. Un récent rapport gouvernemental indique qu’environ 37 % seulement des ménages dans les régions rurales ont accès à une connexion internet avec une vitesse de téléchargement comparable à celle de la quasi-totalité des foyers urbains.

Selon Télésat, 2,3 millions de foyers au Canada n’ont pas un accès fiable et abordable à internet haute vitesse.

Télésat a lancé l’an dernier le premier satellite de sa constellation, qui comprendra à terme 298 engins. D’autres sociétés ont annoncé des projets beaucoup plus ambitieux utilisant une technologie similaire : Amazon est à l’origine d’un projet de 3200 satellites, l’entrepreneur Elon Musk, de SpaceX, envisage un réseau de 12 000 satellites.

Le nouveau partenariat entre Télésat et le gouvernement fédéral devrait aider l’entreprise à générer des revenus de 1,2 milliard sur 10 ans. En vertu de l’entente, Télésat s’est engagée à créer 175 nouveaux emplois hautement spécialisés et à maintenir 310 autres postes au Canada. L’entreprise investira également 215 millions dans la recherche et le développement au cours des cinq prochaines années.