(New York) Le futur service de diffusion en continu HBO Max diffusera du sport en direct, notamment des matchs de la NBA, a annoncé mercredi le PDG de l’opérateur de télécommunications AT&T. Un atout important dans la bataille des plateformes de vidéo en ligne.

Agence France-Presse

« Attendez-vous à ce que HBO Max propose des programmes en direct », a déclaré Randall Stephenson lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats, tout en précisant que cette composante ne serait pas intégrée dès le lancement de la plateforme, mais plutôt dans un second temps.

La NBA, mais aussi le tournoi annuel du basketball universitaire ou le baseball majeur, « seront des éléments importants de notre HBO Max », a expliqué le dirigeant, ajoutant que ce serait « la même chose pour les informations », le groupe possédant notamment la chaîne CNN.

Randall Stephenson a confirmé que la plateforme serait lancée au printemps 2020, sans plus de précision.

Rachetée par AT&T en 2018, Time Warner, devenue WarnerMedia après son intégration, possède un portefeuille conséquent de droits de retransmission sportive, à la différence de Netflix, Amazon Prime ou Hulu, qui ne proposent peu ou pas de sport en direct de premier plan.

Disney, dont l’éventail de droits est encore supérieur à celui de WarnerMedia, a jusqu’ici choisi de réserver la diffusion des compétitions majeures qu’il contrôle à la télévision traditionnelle, soit la chaîne ABC et le réseau câblé ESPN, quitte à en priver ses plateformes de streaming dédiées au sport, ESPN+ et B/R Live.

L’offre de sport et d’information en direct de HBO Max s’ajoutera au contenu issu des chaînes de WarnerMedia, principalement HBO, ainsi qu’aux programmes dédiés mis en production par le groupe, notamment les séries originales Dune : The Sisterhood et Gremlins.

Au total, HBO Max prévoit de proposer, au moment de son lancement, 10 000 heures de programmes, pour un prix d’abonnement encore non précisé.