Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Imprimante intelligente

Une imprimante qu’on peut contrôler par la voix ? L’annonce d’Epson la semaine dernière nous avait laissé sceptique, mais les possibilités sont finalement plutôt amusantes après quelques jours d’essai. On peut ainsi demander à notre Google Home ou à notre Echo d’imprimer le calendrier du mois de mai, du papier ligné pour les devoirs des enfants, trois modèles de bricolage ou 10 choix de papier cadeau. Si vous disposez d’une imprimante réseau Epson récente, et que la configuration ne vous rebute pas, vous allez avoir de quoi épater la galerie. Les commandes ne fonctionnent qu’en anglais pour ce lancement, mais Epson promet une version française à la fin de mai.

Piratage facile

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE 

Selon la plus récente analyse du National Cyber Security Centre britannique, 23,2 millions d’utilisateurs piratés avaient choisi le mot de passe « 123456 ».

La meilleure façon de se faire pirater son compte, c’est de choisir le mot de passe « 123456 », comme l’ont fait 23,2 millions de victimes, selon la plus récente analyse du National Cyber Security Centre britannique. À l’occasion de la Journée mondiale du mot de passe, jeudi, le développeur d’antivirus ESET a rappelé que les « mots de passe atroces » continuent de trôner au sommet des compilations. « 123456789 » a ainsi été choisi par 7,7 millions de victimes, suivi de « qwerty », « password » et « 1111111 ».

Gouffre intersidéral

IMAGE TIRÉE DU SITE BHVR.COM

Avec près de 325 millions obtenus auprès de joueurs enthousiastes, le jeu vidéo Star Citizen est considéré comme le projet de sociofinancement le plus coûteux de l’histoire.

Avec près de 325 millions de dollars obtenus auprès de joueurs enthousiastes, le jeu vidéo Star Citizen est considéré comme le projet de sociofinancement le plus coûteux de l’histoire. Cette ambitieuse production, à laquelle le studio montréalais indépendant Behaviour Interactive a contribué dès le début en 2012 et jusqu’en 2017, pourrait cependant ne jamais être achevée. Selon le magazine Forbes, avec 567 employés, les finances sont mal en point et nul ne sait quand le jeu sera prêt. Il devait être lancé en 2014. Des 100 systèmes planétaires annoncés, pas un seul n’est terminé. « De l’incompétence et de la mauvaise gestion à un niveau galactique », résume Forbes.