Source ID:592105; App Source:cedromItem

Des projets pour le premier employeur du Québec

Industries Lassonde utilise 1 milliard de contenants de... (PHOTO FOURNIE PAR INDUSTRIES LASSONDE)

Agrandir

Industries Lassonde utilise 1 milliard de contenants de jus chaque année.

PHOTO FOURNIE PAR INDUSTRIES LASSONDE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Haspeck

Collaboration spéciale

La Presse

L'industrie de la transformation alimentaire reste le premier employeur du secteur manufacturier québécois malgré des pertes enregistrées pour la première fois depuis la crise économique. Avec plus de 62 000 personnes travaillant dans le secteur, les fabricants de chez nous demeurent des acteurs innovants dans le développement de produits pour rester compétitifs dans un marché des plus concurrentiels. Un reportage de Josianne Haspeck, collaboration spéciale.

CITADELLE

Une nouvelle usine

Traditionnellement transformateur de sirop d'érable, la coopérative Citadelle exploite sa toute nouvelle usine de transformation de canneberges d'une superficie de 60 000 pi2 depuis le début du mois de septembre. Cet investissement de 13 millions a mené à la création d'une quinzaine d'emplois. «Nous voulons intégrer la canneberge et le miel à nos recettes, indique Martin Plante, directeur général. Le beurre d'érable à la canneberge en est un exemple.» Citadelle a transformé 250 000 livres de miel en 2013, près de 100 000 livres de moins que l'année précédente en raison de l'apparition de miels de synthèse. «Nous avons dû laisser partir des contrats puisque nous ne fabriquons que du miel pur», précise-t-il.

> Fondation: 1925

> Siège social: Plessisville

> Chiffre d'affaires: 93 millions, dont 95% hors Québec

> Employés: 307

> Membres propriétaires: 1874

INDUSTRIES LASSONDE

Un tremplin pour les États-Unis

Pour se différencier, il faut innover. Industries Lassonde lance donc de nouveaux produits continuellement grâce, entre autres, à son équipe de 14 personnes responsables de la recherche et développement. Chaque année, près de 1% du chiffre d'affaires y est consacré. L'entreprise a acquis en juillet dernier Apple&Eve, chef de file dans le domaine des jus de marques nationales aux États-Unis. «Nous voulons continuer à bâtir cette marque grâce à notre savoir-faire. Cette acquisition pourra servir de tremplin pour introduire d'autres marques aux États-Unis ensuite», indique Jean Gattuso, président et chef de l'exploitation.

> Fondation: 1918

> Siège social: Rougemont

> Ventes 2013: 1,040 milliard

> Employés: 2100 en Amérique du Nord, dont environ 800 au Québec

> Quantité de contenants de jus produits annuellement: 1 milliard

BONDUELLE AMÉRIQUES

Des projets de plusieurs millions

Le plus important transformateur de légumes en conserve et surgelés au Canada, Bonduelle Amériques compte plusieurs projets en branle, dont l'agrandissement quasi du tiers de l'entrepôt de Saint-Denis-sur-Richelieu, un projet de 4 millions. Récemment, près de 4 millions supplémentaires ont été investis à l'usine de Bedford pour doubler d'ici deux ans la production de haricots verts extrafins. Lancée en 2010, cette variété de haricots est fortement exportée aux États-Unis. «Notre plus grand défi consiste à rester compétitif et tout aussi productif, indique Daniel Vielfaure, directeur général de Bonduelle Amériques. On essaie d'étendre notre gamme de produits à surgeler, comme des pâtes et du riz, pour nos clients industriels et pour élargir cette clientèle.»

> Fondation: 2007, mais tire ses origines des années 1940-1950

> Siège social: Saint-Denis-sur-Richelieu

> Chiffre d'affaires: 600 millions, 3 milliards pour Groupe Bonduelle

> Employés: 575 personnes, et jusqu'à 1200 en saison forte

> Quantité de légumes transformés: 700 millions de livres

> Nombre de producteurs canadiens: 700, dont 500 au Québec

GROUPE LECLERC

Investir aux États-Unis pour des emplois ici

Avec un marché canadien plutôt stable, Groupe Leclerc poursuit ses investissements aux États-Unis, à qui il doit sa croissance actuelle avec l'acquisition d'un bâtiment situé à Phoenix, en Arizona. Dotée, entre autres, d'une nouvelle chaîne de production pour la fabrication de barres nutritives, cette troisième usine en sol américain permettra de desservir plus facilement les marchés de la côte ouest notamment, indique Denis Leclerc, président. «Même si l'investissement est réalisé à l'extérieur du Canada, il permet de créer des emplois ici. Une quarantaine de personnes ont été embauchées en 2014», souligne-t-il. Groupe Leclerc prévoit une stabilité de ses affaires au Canada, mais vise une croissance globale de plus de 10% pour 2015.

> Fondation: 1905

> Siège social: Saint-Augustin-de-Desmaures

> Chiffre d'affaires: plus de 300 millions, dont plus de la moitié aux États-Unis

> Employés: 750, dont plus de 400 au Québec

SAPUTO

Des occasions en Océanie et en Asie

Transformateur laitier mondial, Saputo a investi globalement 120 millions dans la dernière année en immobilisations et en dépenses d'investissement de capital. La société a notamment fait l'acquisition de deux installations en Australie, avec une participation majoritaire (88%) dans Warrnambool Cheese&Butter Factory Company Holdings. L'objectif? Poursuivre sa croissance et explorer les occasions d'affaires en Océanie et en Asie. Saputo souhaite ainsi faire croître son secteur international. Au Canada, le fabricant augmentera et renforcera sa présence dans les Maritimes avec l'acquisition pour 61 millions des activités relatives au lait nature de Scotsburn Co-Operative Services, en Nouvelle-Écosse. D'autres occasions de croissance sont envisagées aux États-Unis.

> Fondation: 1954

> Siège social: Montréal

> Chiffre d'affaires: 9,233 milliards

> Employés: 12 700

> Usines: 55, dont 25 au Canada

DANONE

Des millions pour Danette

Danone Canada a investi 14 millions pour construire une autre chaîne de production et acquérir une nouvelle expertise spécifique à Danette, un dessert laitier nutritif (calcium, vitamine D et protéines). La nouvelle chaîne de production a nécessité la création d'une nouvelle expertise, l'achat de nouvel équipement et la construction de bâtiments additionnels. «Notre projet le plus porteur est notre ambition de «Un yogourt par jour» qui se maintiendra assurément en 2015», affirme Anne-Julie Maltais, porte-parole pour Danone Canada.

> Fondation: 1993, mais tire ses origines de Delisle en 1930

> Siège social: Boucherville

> Chiffre d'affaires: environ 600 millions

> Employés: 600

> Quantité de lait québécois utilisée par année: environ 130 millions de litres




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer