Source ID:e25894a2-f539-4800-b116-81191a10c53e; App Source:alfamedia

Laval, Polytechnique et McGill: les cours en ligne ouverts à tous, une tendance lourde

Les besoins de professionnels dans les bio-industries sont... (Photo Paulo Whitaker, Reuters)

Agrandir

Les besoins de professionnels dans les bio-industries sont en grande croissance au Québec, et les universités s'ajustent.

Photo Paulo Whitaker, Reuters

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Cybersécurité, bio-ingénierie, développement durable, expérience client : les universités proposent encore cette année de nouveaux programmes liés aux préoccupations de la société québécoise. Suivant la tendance mondiale, quelques nouveautés prennent la forme de cours en ligne ouverts à tous, ou MOOC (Massive Open Online Classes). Coup d'oeil sur les propositions de l'Université Laval, Polytechnique Montréal et l'Université McGill.

UNIVERSITÉ McGILL

Construire une nouvelle discipline du génie basée sur la biologie : c'est le défi que relève le baccalauréat en bio-ingénierie lancé cet automne.

« Les besoins de professionnels dans les bio-industries sont en grande croissance au Québec et nous ne pouvions plus arriver à répondre à la demande avec des programmes aux cycles supérieurs », affirme Dan Nicolau, directeur du département de bio-ingénierie.

On peut penser aux besoins dans le domaine de l'équipement biomédical, à la production de médicaments à partir de nouvelles molécules biologiques et à la génomique.

Mieux connaître les bénéfices de l'activité physique, savoir comment prévenir les blessures et quoi faire si on s'est blessé : voici le programme d'un cours en ligne ouvert à tous.

Il est piloté par des spécialistes reconnus mondialement en médecine sportive.

Déjà donné deux fois à un total de près de 45 000 personnes dans 180 pays, le MOOC permettra davantage d'échanges cette année.

« En plus de la plateforme de discussion pour tous, nous voulons créer des groupes ciblés composés d'athlètes de haut niveau et d'artistes de performance qui pourront partager entre eux leurs expériences particulières », explique Laura Winer, directrice du service de soutien pédagogique.

UNIVERSITÉ McGILL*

NOMBRE D'ÉTUDIANTS : 36 506

NOMBRE D'ÉTUDIANTS AU PREMIER CYCLE : 27 075

NOMBRE DE PROGRAMMES AU PREMIER CYCLE : 270

*Automne 2015

57 % (hommes : 43 %)

POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Les trois certificats cybersécurité, cyberenquête et cyberfraude viennent d'être remaniés avec l'expertise du cabinet de services professionnels Deloitte.

« Les défis et la nature changeante que présentent les cybercrimes nous ont incités à développer un cadre de formation souple et évolutif pour permettre d'adapter les cours en temps réel et selon les mutations de la cybercriminalité », affirme Steven Chamberland, directeur des affaires académiques et de la vie étudiante.

Le partenariat créé avec Deloitte permettra aussi aux étudiants d'avoir accès à des chargés de cours reconnus pour leur expertise et leur expérience sur le terrain en cybersécurité.

Dans la grande tendance des cours en accès libre, Polytechnique a lancé cet automne le MOOC L'ingénieur, source de solutions durables.

Énergies propres, transport durable, valorisation des ressources, production de biens et services plus durables, résilience des infrastructures : le MOOC présente plusieurs solutions élaborées et appliquées dans diverses disciplines du génie pour relever les défis environnementaux et sociaux. Le cours permet aussi d'en apprendre sur plusieurs outils en ingénierie durable, comme l'analyse du cycle de vie et l'écoconception.

Pour aborder ces enjeux, une équipe multidisciplinaire de professeurs et de chercheurs a été mise à contribution.

Le cours sur six semaines, gratuit, est ouvert à tous.

POLYTECHNIQUE MONTRÉAL*

NOMBRE D'ÉTUDIANTS : 8126

NOMBRE D'ÉTUDIANTS AU PREMIER CYCLE : 5953

NOMBRE DE PROGRAMMES AU PREMIER CYCLE : 41

*Automne 2016

27 % (hommes : 73 %)

UNIVERSITÉ LAVAL

Violences sexuelles, infertilité, infections sexuellement transmissibles : voilà des exemples d'obstacles à la santé sexuelle dont il sera question dans le nouveau certificat offert à l'Université Laval.

Le programme permettra entre autres aux étudiants de réaliser des ateliers pratiques, d'explorer différentes méthodes d'intervention, d'intégrer leurs acquis dans leur réalité et d'acquérir une expertise plus pointue liée à leurs intérêts.

Offert en ligne, le certificat peut faire partie d'un baccalauréat multidisciplinaire ou bonifier une première formation.

« Les professionnels en éducation, en médecine ou en soins infirmiers notamment y trouveront des outils supplémentaires pour aider leur clientèle », explique Anne Dallaire, directrice associée du certificat en santé sexuelle.

Quels sont les besoins de sa clientèle et comment mesurer sa satisfaction ? Comment améliorer les processus pour bonifier l'expérience client ?

Voilà le genre de questions abordées dans le nouveau certificat en gestion de la relation consommateur.

« La matière pourra s'appliquer autant au consommateur de biens, de services professionnels ou de soins de santé dans les organisations privées, publiques et communautaires », précise Marie Lachance, directrice des programmes de premier cycle en sciences de la consommation.

Le programme peut se faire complètement à distance.

UNIVERSITÉ LAVAL*

NOMBRE D'ÉTUDIANTS : 45 972

NOMBRE D'ÉTUDIANTS AU PREMIER CYCLE : 34 608

NOMBRE DE PROGRAMMES AU PREMIER CYCLE : 242

*Automne 2016

58 % (HOMMES : 42 %)




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer