Source ID:4044b558-5c9a-43bf-8653-9b0c0187d693; App Source:alfamedia

Quelques PME québécoises en expansion

David Vallières est vice-président ventes et marketing du... (PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

David Vallières est vice-président ventes et marketing du Groupe Val-Métal. La PME de Saint-François-Xavier est spécialisée dans la fabrication d'équipements destinés à la manutention du lisier.

PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

La Presse

Avoir rendez-vous avec la croissance nécessite une stratégie et une vision à long terme. Six PME québécoises spécialisées dans les équipements agricoles, les recouvrements de plancher, le cidre, la gestion des déchets, l'efficacité énergétique et le transport maritime nous expliquent comment elles y sont parvenues.

Reed Bousada est président de Bousada, une entreprise... (PHOTO FOURNIE PAR BOUSADA) - image 1.0

Agrandir

Reed Bousada est président de Bousada, une entreprise spécialisée dans les recouvrements de plancher.

PHOTO FOURNIE PAR BOUSADA

Jean-Pierre Potelle, cidriculteur et maître de chai, est... (PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 1.1

Agrandir

Jean-Pierre Potelle, cidriculteur et maître de chai, est copropriétaire du Domaine Cartier-Potelle.

PHOTO STÉPHANE CHAMPAGNE, COLLABORATION SPÉCIALE

ÉQUIPEMENTS JAMESWAY: DE LA FAILLITE AU SUCCÈS

Équipements Jamesway était en faillite et ne comptait plus que 27 employés quand Groupe Val-Métal l'a acheté en 2006. Aujourd'hui, l'entreprise compte 200 employés et son chiffre d'affaires a crû de 100 % en neuf ans. La PME de Saint-François-Xavier est spécialisée dans la fabrication d'équipements destinés à la manutention du lisier. De la pompe à l'épandeur, en passant par les systèmes de raclettes, les produits de Jamesway se vendent entre 1500 et 135 000 $.

Présente aux quatre coins du monde, notamment dans les pays du BRIC, l'entreprise devrait croître de 27  % cette année, selon David Vallières, vice-président ventes et marketing du Groupe Val-Métal.

BOUSADA: PLANCHER SUR LA CROISSANCE

Reed Bousada a fermé les deux magasins d'ameublement que son père et son grand-père avaient fondé afin de miser, dès 2003, sur les recouvrements de plancher. Résultat, le président de Bousada a doublé son chiffre d'affaires l'an passé et prévoit augmenter ses revenus de 30 % cette année. Il vise les 100 millions d'ici cinq ans. Sa stratégie : l'ouverture de bureaux à Ottawa et à Toronto. La PME est spécialisée dans les recouvrements de vinyle, la céramique, les planchers de bois et le tapis. Ses clients : les tours de copropriétés, les résidences de personnes âgées et les immeubles du secteur public, dont le CUSM et le CHUM, sur lesquels Bousada a travaillé. En 2017, l'entreprise tentera sa chance aux États-Unis.

DOMAINE: CARTIER-POTELLE  MISER SUR LE CIDRE ET LE VIN

Une cidrerie et un vignoble sous un même toit ? Voilà l'objectif du Domaine Cartier-Potelle. Cette PME de Rougemont connaît une croissance soutenue depuis sa fondation en 2012. Ses cidres de glace (dont l'un IGP), pétillants et tranquilles, trouvent preneurs à la SAQ, mais aussi à la ferme, dont l'architecture moderne détonne parmi les pommiers. La production de cidre (actuellement de 25 000 bouteilles) augmente d'environ 20 % par année. Pour assurer sa croissance et diversifier sa production, la PME fera le pari de planter du chardonnay et du riesling au printemps 2016, explique Jean-Pierre Potelle, cidriculteur, maître de chai et copropriétaire.

DURABAC: PROSPÉRER GRÂCE AUX DÉCHETS

La croissance de Durabac repose sur l'innovation dans la gestion des déchets. Ses conteneurs semi-enfouis de marque Urbin connaissent un succès fou dans les projets de copropriétés et auprès des entreprises, explique Patrick Charbonneau, président. Mais c'est avant tout ses camions de collecte d'ordures qui feront exploser ses revenus à moyen terme. Il y a cinq ans, la PME a racheté la faillite et repris les activités du Groupe Chagnon. Résultat : Durabac va bientôt livrer 30 camions à benne à la ville de Montréal. La PME a également racheté la faillite d'InPak, dont le camion cylindrique en aluminium marquera des points pour la collecte de matières résiduelles, explique M. Charbonneau, dont les installations de Granby seront à nouveau agrandies.

ANNEXAIR: REFUSER DES CONTRATS

Les affaires vont tellement bien pour Annexair qu'elle doit refuser des contrats, faute de pouvoir les honorer. « Par rapport à 2014, nous avons connu une croissance de 45 %, explique François Lemieux, président et fondateur. Nous sommes en quelque sorte victimes de la reprise américaine. » Manufacturier de systèmes de ventilation et récupération d'énergie, Annexair est associé aux constructions écologiques certifiées LEED. Harvard et la NASA font notamment partie de ses clients. La PME drummondvilloise de 200 employés exporte 98 % de sa production aux États-Unis. Annexair est sur le point d'inaugurer à Saint-Germain-de-Grantham une nouvelle usine de 30 millions, dont les travaux sont toutefois en suspens, un investisseur s'étant retiré du projet.

GROUPE OCÉAN: MULTIPLIER LES CONTRATS

L'expansion de Groupe Océan se poursuit. Cette PME de 750 employés, spécialisée dans le remorquage et l'appareillage de navires, le dragage, l'accostage, les quais flottants et la réparation navale, multiplie les contrats ici comme à l'étranger. Quatre de ses remorqueurs demeureront en place à la plateforme pétrolifère Hebron, à Terre-Neuve, jusqu'en 2017. Ses contrats de dragage des sols marins se multiplient au Mexique, en République dominicaine et, depuis peu, aux îles Vierges. Enfin, selon Philippe Fillion, directeur affaires publiques et corporatives, la PME termine, à son chantier naval de L'Isle-aux-Coudres, la construction d'un deuxième super remorqueur de 36 mètres valant 25 millions de dollars et pouvant naviguer dans les glaces.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ne jamais oublier d'où l'on vient

    PME croissance

    Ne jamais oublier d'où l'on vient

    Cuisinier, animateur, restaurateur, entrepreneur, Stefano Faita a fait de son quartier le coeur de ses activités. Il raconte. »

  • Recettes de famille

    PME croissance

    Recettes de famille

    Stefano Faita accorde l'entretien dans le petit logement de la Petite Italie où il donne des cours de cuisine. Sa mère apparaît avec une imposante... »

  • Tout baigne dans l'huile pour Favuzzi

    PME croissance

    Tout baigne dans l'huile pour Favuzzi

    C'est l'histoire classique d'un jeune entrepreneur qui a commencé modestement dans son sous-sol. Ou plutôt celui de ses parents, dans le quartier... »

  • Des PME montréalaises en croissance

    PME croissance

    Des PME montréalaises en croissance

    Certaines démarrent, d'autres célèbrent leurs 10 ans ou même leurs 20 ans d'existence, plusieurs sont dans des domaines en pleine effervescence,... »

  • Bientôt un troisième restaurant

    PME croissance

    Bientôt un troisième restaurant

    Stefano Faita ouvrira un troisième restaurant cet automne, avec ses partenaires Michele Forgione et Yann Turcotte. »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer