MBA

Gestion des risques, agrément avec la PRMIA à l'Université Laval

Marie-Claude Beaulieu, directrice du département de finance, assurance... (PHOTO JEAN-MARIE VILLENEUVE, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Marie-Claude Beaulieu, directrice du département de finance, assurance et immobilier de la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval.

PHOTO JEAN-MARIE VILLENEUVE, ARCHIVES LE SOLEIL

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Les étudiants du MBA finance et de la maîtrise en finance de la faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval pourront maintenant être exemptés de deux des quatre examens menant au titre de Professional Risk Manager (PRM). L'Université Laval se joint ainsi à la dizaine d'établissements universitaires dans le monde qui offrent l'agrément avec la Professional Risk Manager's International Association (PRMIA).

Pour y arriver, l'Université Laval n'a pas eu à modifier ses programmes.

«Lorsque nous avons intégré l'immobilier au département de finance et assurance, il y a environ cinq ans, nous avons revu plusieurs éléments de nos cours et nous en avons créé de nouveaux en gestion des risques, alors nos programmes étaient au niveau», explique Marie-Claude Beaulieu, directrice, département de finance, assurance et immobilier, Faculté des sciences de l'administration, Université Laval.

En finance, la gestion des risques permet à une organisation de minimiser les facteurs susceptibles d'avoir des impacts négatifs sur ses activités. Pour y arriver, le professionnel de gestion des risques (PRM) analyse l'information, les tendances et l'histoire financières d'une entreprise. Les spécialistes de la gestion des risques travaillent souvent dans les institutions financières, notamment dans le domaine de la gestion de portefeuille.

Ce ne sont pas tous les étudiants au MBA finance et à la maîtrise en finance qui peuvent se faire exempter de deux examens de la PRMIA. Pour que ce soit possible, ils doivent choisir les 10 cours exigés et obtenir au minimum un B.

Marie-Claude Beaulieu affirme que de plus en plus de diplômés de ces programmes de maîtrise entreprennent les démarches pour obtenir le titre de PRM. Avec cet agrément, l'Université Laval souhaitait accommoder ses étudiants.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer