Source ID:; App Source:

Université du Québec à Chicoutimi

Le campus de l'Université du Québec à Chicoutimi.... (PHOTO GUYLAIN DOYLE, UQAC)

Agrandir

Le campus de l'Université du Québec à Chicoutimi.

PHOTO GUYLAIN DOYLE, UQAC

Laurence Niosi

Collaboration spéciale

La Presse

Particularité

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) revoit complètement son MBA pour cadres avec le remaniement du programme et l'ajout de deux cours dès l'automne 2015. Il s'agit d'un cours sur le développement durable et un autre portant sur l'aspect légal de la gestion des entreprises. Exit aussi la banque de cours optionnels.

Les cours seront dorénavant uniquement obligatoires, affirme le professeur Daniel Gagnon, directeur du programme en administration des affaires. Le nouveau programme s'étendra sur trois ans au lieu de deux ans et demi, et l'enseignement sera offert sur trois sessions, hiver, automne et été.

Côté contenu, le programme de 45 crédits de l'UQAC est essentiellement le même que le MBA pour cadres offert à l'UQAM et dans les universités du réseau à Rimouski (UQAR), et en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

Clientèle type 

Le MBA de l'UQAC s'adresse principalement aux personnes en position de cadre dans les entreprises ou celles qui «démontrent le potentiel d'accéder à des positions de cadres».

Les trois cohortes actuelles (75 étudiants) suivent les cours du MBA à Chicoutimi, mais également au centre d'études de l'UQAC à Sept-Îles. Les étudiants, qui viennent souvent de la région, travaillent donc essentiellement dans les domaines de l'aluminerie, des pâtes et papiers, de la foresterie, ainsi que de l'industrie informatique, souligne le directeur du programme. 

Formule d'enseignement

Vendredi, samedi et dimanche, une fois par mois pour permettre aux étudiants de continuer à travailler à temps plein. Le programme se complète en deux ans et demi, bientôt trois.

Le MBA de l'UQAC est autonome depuis 2008. «Historiquement, on donnait le programme de l'UQAM par extension, alors que là, c'est un programme qui est à nous», précise M. Gagnon. Le directeur du MBA est par ailleurs en négociation pour offrir son programme par extension dans des universités en Chine, au Maroc, en Tunisie et en Colombie.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer