Source ID:; App Source:

Université de Sherbrooke

Jean-François Guertin, directeur du programme de MBA, faculté... (Photo Université de Sherbrooke)

Agrandir

Jean-François Guertin, directeur du programme de MBA, faculté d'administration, Université de Sherbrooke.

Photo Université de Sherbrooke

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Particularité 

Les étudiants du MBA coopératif disposent maintenant de l'aide d'un psychologue organisationnel. Ils ont également un cours sur le travail d'équipe et doivent réaliser des projets en petits groupes dans chaque cours.

«Les équipes sont formées pour assurer une grande diversité d'expertises, de nationalités et un bon ratio hommes/femmes», explique Jean-François Guertin, directeur du programme de MBA, faculté d'administration, Université de Sherbrooke.

Le psychologue organisationnel rencontre les étudiants en solo et en équipe.

«Il aide chacun à développer son leadership et il intervient lorsque des enjeux se présentent dans l'équipe pour aider les étudiants à gérer les situations et à en tirer des apprentissages», indique M. Guertin.

Clientèle type

Ce sont de jeunes cadres sur le marché du travail depuis trois à huit ans en moyenne qui aspirent à des postes de cadres intermédiaires. Plusieurs sont en réorientation de carrière.

«Chaque année, on trouve des ingénieurs dans le programme, mais aussi, des gens d'autres domaines comme la santé, les sciences sociales, l'éducation», énumère Jean-François Guertin.

Formule d'enseignement

Le cours est offert à temps plein et comprend un stage rémunéré de quatre mois l'été en entreprise.

«Notre service de stages peut les aider à le dénicher, mais ils sont invités à faire leurs propres démarches, affirme M. Guertin. Certains étudiants sont même allés en stage aux États-Unis, dans l'Ouest canadien ou ailleurs dans le monde. Un séjour de quatre mois dans l'entreprise permet de réaliser un projet et cela laisse aussi le temps à l'employeur de voir si la chimie fonctionne en vue d'une embauche éventuelle.»

De plus, les étudiants ont accès à un mentor. «Nous avons une banque d'environ 100 gestionnaires expérimentés dans notre réseau qui sont disponibles pour nos étudiants, précise M. Guertin. Un minimum de six rencontres est prévu pour réaliser cette démarche personnalisée.»

Le programme se termine en 16 mois.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer