Créé il y a deux ans, le MBA sciences et génie de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM met dorénavant plus d'accent sur sa formule à temps partiel.

Martine Letarte, collaboration spéciale LA PRESSE

«Nous jugeons que l'interaction entre le programme de formation et le milieu professionnel contribue vraiment à donner une expérience optimale aux étudiants», affirme Marko Savor, directeur du programme.

En venant en classe une fin de semaine par mois et certains vendredis, tout en travaillant en entreprise, ils peuvent intégrer les réalités de leur milieu professionnel dans leurs projets.

«Les gens qui font le programme à temps plein vont également faire de l'observation et réaliser des projets en entreprise, mais comme ce n'est pas leur employeur, c'est plus difficile», remarque M. Savor.

Le directeur du programme MBA sciences et génie a donc l'intention de constituer deux groupes à temps partiel par année et un pour le temps plein, et peut-être même bientôt un seul groupe à temps plein tous les deux ans.

Beaucoup de travail se fait également pour offrir le programme ailleurs dans le monde. Un projet avec un partenaire européen est d'ailleurs très avancé. «Tellement qu'on pourrait l'offrir dès septembre 2010», précise M. Savor.

L'intérêt est bien présent parce que si c'est le seul programme du genre au Québec, on en retrouve aussi très peu dans le monde.

«Pourtant, dans le domaine des sciences et du génie, les professionnels sont souvent amenés à occuper rapidement des postes de gestion et ils ont besoin de compétences supplémentaires», explique le directeur du programme.

Les étudiants bénéficient donc d'une formation directement en lien avec les besoins du marché.

«C'est un MBA, mais avec un véritable accent sur la gestion de l'innovation et la gestion de la propriété intellectuelle. Il est beaucoup question de commercialisation, de mise en marché, etc. À la fin du programme, bien des étudiants travaillent même sur de vrais projets de spin off dans leur entreprise», affirme Marko Savor.

La clientèle du programme se compose principalement d'ingénieurs, de spécialistes des technologies de l'information et de gens formés en sciences de la santé et en biologie. Les candidats doivent avoir complété leur baccalauréat depuis trois ans ou moins.

Le programme est d'une durée de deux ans à temps partiel et d'un an à temps plein.