Cinq grands chantiers lavallois

La future Place Bell et son amphithéâtre en... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

La future Place Bell et son amphithéâtre en construction de 12 000 sièges, à Laval, est située tout près de la station de métro Montmorency.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Yvon Laprade

Collaboration spéciale

La Presse

Laval aspire à devenir la deuxième ville en importance au Québec d'ici 20 ans, en se basant sur les projections de l'Institut de la statistique du Québec. Un objectif ambitieux pour la « première banlieue » de Montréal, qui devra lancer de grands chantiers pour accélérer son développement économique et soutenir sa croissance démographique.

DES TERRAINS POUR CONSTRUIRE

« Nous avons seulement 48 % de notre territoire qui est développé, relève le maire Marc Demers. À cela, il faut ajouter 30 % du territoire qui est zoné agricole. Il nous reste donc 22 % de notre superficie de disponible pour des projets de développement. »

Laval dispose donc, selon lui, d'importantes superficies de terrains pour construire dans les secteurs résidentiel, commercial et industriel. Cela lui permet de croire que « sa » ville devancera Québec, d'ici 2036, avec une population qui pourrait atteindre 530 000 habitants.

CRÉER UN VÉRITABLE CENTRE-VILLE

L'activité économique s'intensifie autour du « nouveau Laval », une expression utilisée par le maire Demers pour parler du centre-ville qui prend forme autour de la future Place Bell, du métro Montmorency et du campus de l'Université de Montréal. L'amphithéâtre de 12 000 places sera inauguré en 2017. La Ville assure que les coûts et les échéanciers sont respectés. Il s'agit d'un projet de 200 millions. On s'attend à ce que l'amphithéâtre accueille le club-école du Canadien de Montréal. Le projet Urbania 2, comportant la construction de condos et d'édifices à bureaux, est par ailleurs « en effervescence ».

MISER SUR LA PROXIMITÉ DE MONTRÉAL-TRUDEAU

Marc Tremblay, directeur général adjoint au développement économique, croit que Laval a tout intérêt à miser sur son enviable situation géographique et ses nombreux accès autoroutiers. « C'est un incitatif, dit-il, pour attirer des entreprises qui veulent bénéficier, notamment, des accès rapides à l'aéroport Montréal-Trudeau. »

Il croit même que cette proximité, et la présence de constructeurs comme Bombardier, est un atout « pour attirer de nouvelles entreprises de l'aéronautique dans un aéroLaval ».

TRAVAILLER EN COLLABORATION AVEC LES GENS D'AFFAIRES

À la chambre de commerce et d'industrie de Laval, qui regroupe 1500 membres, la directrice générale Chantal Provost note que les gens d'affaires et les entrepreneurs sont plus actifs depuis un certain temps.

« Il y a une ouverture et un nouveau dialogue qui s'est installé avec l'administration municipale, dit-elle. Nous venons de lancer une campagne de mobilisation et nous voulons dire aux gens d'affaires : c'est le temps de vous impliquer et de participer au dialogue pour stimuler le développement économique. »

TENIR COMPTE DE LA POUSSÉE DES VILLES DE LA COURONNE NORD

Les banlieues de la couronne nord connaissent une explosion démographique sans précédent et attirent de plus en plus de jeunes familles ainsi que des entreprises. Des villes comme Terrebonne et Blainville affichent des taux de croissance particulièrement élevés.

« La rive nord est en concurrence avec Laval, note France Bergeron, courtier immobilier commercial chez Binswanger Myre Pageau, et c'est plus intense depuis cinq ans. »

« Des entreprises s'installent en périphérie, plutôt qu'à Laval, ajoute-t-elle, parce que la majorité de leurs employés habitent dans les banlieues périphériques. »

QUELQUES CHIFFRES

541,33 millions Valeur des permis de construction (pour les 10 premiers mois de 2014)

795,92 millions Valeur des permis de construction (pour les 10 premiers mois de 2015) 

420 870 Population de Laval

Source : Ville de Laval, novembre 2015




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Regagner la confiance des investisseurs

    Laval

    Regagner la confiance des investisseurs

    Pour marquer une fois pour toutes la fin du régime trouble de l'ex-maire Gilles Vaillancourt, l'administration lavalloise semble résolue à travailler... »

  • Reprise du secteur biopharmaceutique à Laval

    Laval

    Reprise du secteur biopharmaceutique à Laval

    Au Centre québécois d'innovation en biotechnologie (CQIB), un incubateur d'entreprises spécialisées en sciences de la vie et en technologies de la... »

  • Nouvelle enseigne pour Lumen à Laval

    Laval

    Nouvelle enseigne pour Lumen à Laval

    Le 20 juillet dernier, Lumen a transféré ses activités de Pointe-Claire à Laval, où l'attendaient un siège social et un centre de distribution... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer